L’institut d’études EasyPanel a réalisé pour les magasins Biocoop une étude en matière d’achats alimentaires. Quels sont aujourd’hui les principaux critères d’achat des Français au moment des courses ? Les intentions des Français correspondent-elles bien à leur consommation réelle? Voici quelques éléments de réponses grâce à cette étude portant sur 1000 Français, représentatifs de la population française.

biocoop saisons

Les Français connaissent-ils les saisons des fruits et légumes? Pas sûr, selon l’étude de Biocoop

A les écouter, les Français souhaiteraient donner plus de sens à leurs achats, notamment en participant à l’économie locale et en favorisant l’achat « Made in France ». La proximité de production représente ainsi un critère de choix important pour les Français. Près de 92 % des sondés disent privilégier souvent ou toujours l’origine France, 62 % privilégient l’origine Europe et seulement 8,5% déclarent acheter souvent ou toujours des produits d’Afrique du Nord. L’étude montre également que près de 82% des Français font plus confiance à un produit alimentaire produit à moins de 150 km de leur lieu d’habitation.

Les Français respectent-ils les saisons?

Consommer uniquement des produits de saison? L’intention commence à s’ancrer dans les mentalités. 19,5 % des interrogés choisiraient « toujours » les fruits et légumes en fonction des saisons. 59,3% les choisiraient « souvent ». 17% déclarent n’y prêter attention que « rarement » et 4,2% « jamais » !

Malgré ces intentions significatives, les Français restent encore assez nombreux à consommer effectivement leurs fruits et légumes toute l’année. Pour évaluer si les Français respectaient les saisonnalités, suivant leurs convictions, le questionnaire s’est intéressé à la consommation de pommes, tomates, courgettes et concombres suivant les saisons.

Ainsi, 81% des interrogés disent consommer des concombres en été, 37% au printemps, 27% en automne et 14% en hiver. Le concombre est donc globalement majoritairement consommé à la bonne saison, et la part de consommation en hiver reste conforme aux intentions déclarées. Mais pour les courgettes, cela se complique : 72 % des sondés en mangent l’été, 53 % en automne, 37,5 % au printemps et encore 39 % en hiver. La tomate est aussi encore largement consommée à l’automne (45 %) et en hiver (25 %). La pomme est encore mangée toute l’année, même en été, par près d’un sondé sur deux.

Remarquons que ce sont les jeunes qui respectent le moins les saisons. Ainsi, les 18-29 ans sont près de 20 % à consommer des concombres, 46 % à manger des courgettes et 30 % des tomates en hiver. Plus de 56% des plus jeunes consomment des pommes en plein été.

Ce questionnaire interroge. Relativement coupés du monde agricole, la majorité des Français a perdu la connaissance des saisons des fruits et légumes. Ces résultats montrent que beaucoup croient effectivement respecter les saisons, alors qu’ils mangent des courgettes en hiver !

Lire aussi : Pour des fruits et légumes de saison locaux !

Sur quels critères les Français choisissent-ils leurs produits?

Les interrogés devaient choisir les 3 critères les plus importants parmi les suivants : le prix, la proximité de production, les qualités nutritionnelles inscrites sur l’emballage, la marque, la certification (Label rouge, AOC, AOP…), les labels bios ou le label équitable. Le prix a été cité comme premier critère par 43% des interrogés, la proximité de production par 22%, les qualités nutritionnelles sur l’emballage par 7%, la marque par 7%, la certification(Label rouge, AOC, AOP…) par 11%, le label bio par 8% et le label équitable par 2%.

Lorsque l’on s’intéresse à l’ensemble des critères cités, on remarque que le prix est cité par 81% des sondés, la proximité de production 62% et la certification par 45%. La marque arrive quant à elle en 4ème position avec 40% des réponses derrière la certification, puis les qualités nutritionnelles pour 33% des répondants. Il apparaît donc que si le prix est toujours le critère décisif, la localité de la production et la présence d’une certification reconnue jouent un rôle de plus en plus important.

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :