Les consommateurs plébiscitent les circuits courts et la vente direct, particulièrement en bio. Les raisons sont multiples : lien et confiance avec les producteurs, qualité supérieure des produits, information sur les pratiques agricoles… Alors, où peut-on se procurer ces produits ?

panier bio le bio

En bio, les consommateurs plébiscitent les circuits courts: vente à la ferme, paniers bio, Amap, marchés et vente par correspondance

Plus d’un producteur bio sur deux vend en direct au consommateur au moins une partie de sa production. Rappelons que la vente directe regroupe un ensemble large de pratiques : vente à la ferme, paniers bio, Amap, marchés et vente par correspondance. Si la vente directe se développe, elle ne représente encore que 12 % de la valeur des ventes en France, selon les chiffres de l’Agence bio. Près d’un producteur bio sur dix y trouve la totalité de ses revenus, mais la plupart vend à plusieurs circuits de distribution, que cela soit aux grandes et moyennes surfaces, aux magasins spécialisés ou en vente directe.

En fonction des produits, certains lieux de vente sont privilégiés par les consommateurs. Pour les fruits et légumes bio, « un tiers du chiffre d’affaires de vente directe est générée par la vente sur les marchés», explique Elisabeth Mercier, Directrice de l’Agence bio. « Le vin est très largement vendu au domaine avec deux tiers de chiffre d’affaires de vente directe », ajoute-t-elle. Pour les produits carnés, la vente à la ferme prédomine avec 40 % du chiffre réalisé sur place, alors que les pains et les farines sont plutôt vendus sur les marchés, représentant 50 % du chiffre d’affaires.

La transformation à la ferme se développe

Les pratiques évoluent : désormais, un producteur bio sur 4 transforme au moins une partie de sa production à la ferme. Elle est associée à la vente directe dans 95 % des cas. « 80 % des éleveurs de chèvre fabriquent du fromage à partir du lait de chèvre bio et le vendent en direct », se félicite la Directrice de l’Agence bio. Cette transformation à la ferme se développe aussi  pour les viandes et la charcuterie, les vins, les jus et autres produits à base de fruits et légumes. Ainsi, près de la moitié des viticulteurs déclarent vinifier leur vin.

Les entreprises de transformation de produits bio (meuniers, fabricants de farines, biscuits et  autres  produits  à  base  de  céréales,  caves  coopératives  viticoles,  etc.)  tendent également  à développer  des  magasins  d’entreprise.  Dans  ces  cas,  d’autres  produits  de  la région sont également vendus, contribuant ainsi au rayonnement de la bio dans la région, dans l’intérêt des producteurs et des consommateurs.

Plus largement, notons que l’offre de proximité se développe dans tous les circuits de distribution. Selon l’Agence bio, plus de 45 % des préparateurs, tous secteurs de produits confondus, déclarent s’approvisionner dans leur région et plus de 40 % en France, encourageant le développement de la demande en produits bio au niveau national.

Comment trouver des producteurs bio en vente direct ?

De nombreux sites internet proposent aussi des paniers composés chez différents producteurs bio de votre région. L’annuaire Mon-panier-bio répertorie les différents distributeurs de paniers de fruits et légumes bio.  Sur l’annuaire national des Amap, trouvez votre Amap !  Beaucoup d’initiatives de vente en direct à la ferme sont inscrites sur Bienvenue à la ferme (toutes ne sont pas bio). Enfin, l’initiative La Ruche qui dit oui permet à des consommateurs de se regrouper pour passer d’importantes commandes directement auprès de producteurs. Faites votre choix !

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :

  • Bonjour, je m’appelle Estelle et ai créé bénévolement le site http://www.mes-producteurs.com. Je suis graphiste webdesigner et un brin écolo dans l’âme et qui voudrais aider nos agriculteurs à survivre en vendant local et direct. Mon site est basé sur l’entraide. Les agriculteurs ou producteurs en alimentation vente direct peuvent s’inscrire sur mon site gratuitement. Pas d’arnaque, rien de tout ça. Au contraire, cela leur fait un peu de pub et moi, ça remonte mon site ! Les locavores à la recherche de producteurs dans votre coin : c’est par ici ! http://www.mes-producteurs.com (je n’en n’ai pas énormément pour le moment mais ça va venir… 🙂