Le coût de l’électricité augmente, et rien ne suggère une inversion de la tendance dans un futur proche. Aujourd’hui, 80% de l’énergie consommée dans le monde provient de la combustion des énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole). À la clé, un épuisement majeur des ressources et d’immenses dégagements de pollution dans l’atmosphère. À l’échelle individuelle, nous pouvons considérablement alléger notre empreinte écologique en consommant moins !

réduction facture électrique

Une solution simple est de remplacer ses ampoules halogènes par des LFC ou des LED © P. Gordon

Pour commencer, apprenez à comprendre votre consommation pour savoir comment se répartissent vos dépenses d’électricité : qui du réfrigérateur ou de l’ordinateur consomme le plus, quelles dépenses au poste lavage, au poste éclairage ? Pour un diagnostic personnalisé, vous pouvez faire appel à des professionnels en vérification énergétique.

La deuxième étape est, sans grande surprise, de réduire votre utilisation. Les meilleurs moyens de diminuer sa consommation résident dans des mesures simples et peu coûteuses. D’abord, remplacez vos ampoules par des lampes fluocompactes (LFC) ou, mieux encore, par des diodes électroluminescentes (LED). Pour l’alimentation, remplacez vos multiprises par des modèles “intelligents” ou munis d’un interrupteur. Prenez l’habitude d’éteindre les lumières et appareils lorsqu’ils ne sont pas nécessaires. Méfiez vous des appareils disposant d’un mode “veille”, qui continuent de consommer même en position “Off”. Songez aussi à faire sécher vos vêtements à l’air libre plutôt qu’au sèche-linge, ce dernier étant très énergivore.

Prendre en compte l’étiquette-énergie

Une fois que vous avez pris des mesures sur vos équipements existants, il faut maintenir ces économies. Quand vous achetez, achetez intelligemment. Après le chauffage et la climatisation, les appareils ménagers sont les plus voraces en énergie. Lors de l’achat d’un nouvel appareil, veillez à ce qu’il soit le plus éco-énergétique possible. Aujourd’hui, la plupart des appareils portent mention de leur consommation en kilowattheure (kWh) par année. Le matériel électronique, ordinateurs et autres appareils audio peuvent eux aussi être très énergivores. Jetez un œil aux options d’alimentation de votre ordinateur, la plupart des modèles proposent aujourd’hui un mode “économie d’énergie”.

Enfin, pourquoi ne pas envisager de produire votre propre électricité ? Installer un système d’énergie alternative chez soi devient de plus en plus rentable à mesure que les technologies s’améliorent. Les systèmes photovoltaïques sont les plus communs. Selon l’espace dont vous disposez, le climat de votre région et votre budget, l’énergie solaire peut suffire à couvrir toutes vos dépenses énergétiques.

L’éolien domestique se popularise également. Les générateurs sont encore coûteux, mais si vous habitez une région très exposée au vent, vous pourriez réduire considérablement votre consommation énergétique, et consommer d’une manière plus respectueuse de l’environnement. A défaut de pouvoir installer votre propre éolienne ou panneau solaire, vous pouvez opter pour un fournisseur alternatif d’électricité verte.

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :