En habitat collectif, un occupant faisant attention à sa consommation devra encore trop souvent continuer à payer pour la surconsommation de ses voisins. Pour mettre fin à cette inégalité et sensibiliser le grand public aux bénéfices de l’individualisation des frais de chauffage, Ista lance une campagne de communication. A voir sur Internet et à entendre à la radio jusqu’au 4 mars !

ista compteurs individuels

Installer des compteurs individuels de chauffage en habitat collectif permet de réduire la consommation des habitants d’environ 20 %. PHOTO//Pixabay

« Encore trop d’habitants méconnaissent les bénéfices de l’individualisation des frais de chauffage en habitat collectif, qui permettent de générer de fortes économies. Aujourd’hui, en France, 4,5 millions de logements chauffés de façon collective pourraient bénéficier de ce dispositif qui ne nécessite que quelques minutes d’installation », assure Laurent Sireix, Président d’Ista France.

Pour faire connaître les compteurs individuels, Ista, leader mondial du pilotage et de l’individualisation des consommations d’eau et d’énergie dans l’habitat collectif, lance un vaste plan média en radio & web sur l’individualisation des charges de chauffage.

Pourquoi individualiser les frais de chauffage ?

« C’est humain, le simple fait d’avoir un  » compteur  » encourage à faire plus attention. Et comme le montant de la facture de chauffage sera lié à votre consommation individuelle, vous êtes aussi encouragé à influer sur votre consommation », rappelle Ista sur son site Internet.

Le chauffage représente 62 % de la consommation énergétique d’un logement. Un ménage de 3 personnes dépense en moyenne 1000 € chaque année pour se chauffer. Grâce à l’installation de répartiteurs de chauffage, il économisera en moyenne 200 € sur sa facture annuelle, soit 20 % d’économies. Les frais de comptage étant en moyenne de 45 € par appartement et par an, le bénéfice net reste largement positif.

De plus, grâce à la télérelève, les compteurs peuvent être relevés chaque mois, contre seulement une à deux fois par an auparavant. Cela permet aussi de diminuer le nombre de litiges. « Les factures collectives donnaient lieu à des réclamations, certains habitants ayant le sentiment de payer pour les autres », rappelle Ista. Une fois équipé de compteur individue,chaque locataire paye uniquement pour sa consommation.

Qui peut décider d’installer des compteurs individuels ?

Les solutions d’Ista s’adressent aux gestionnaires, aux propriétaires d’immeubles et aux fournisseurs d’énergie, mais le grand public en est le premier bénéficiaire et peut influer auprès du syndic pour la mise en place de telles solutions. « Le but de cette campagne de communication est de pouvoir attirer massivement l’attention des Français sur un sujet aussi majeur que celui des économies d’énergie », fait savoir Ista. « Chaque locataire peut en parler à son bailleur et chaque propriétaire peut très simplement soumettre l’idée à son syndic », prévient l’entreprise.

La campagne web met en scène deux amies discutant autour d’un verre. Alors que l’une d’entre elles vante les qualités de son petit ami Romain et de l’individualisation des frais de chauffage, un quiproquo s’installe peu à peu. S’ensuit un dialogue assez « chaud ».

Aller plus loin :

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :

  • patri

    pour information 60 millions de consommateurs, teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC.
    L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort.
    Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
    plus d’infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm