En Ile-de-France, l’entreprise adaptée Cèdre collecte et recycle les papiers de bureau et autres déchets du secteur tertiaire : gobelets, canettes, cartouches, déchets électriques et électroniques, lampes, etc. Sa particularité : il s’agit d’une Entreprise Adaptée qui emploie, en production, 85% de personnes en situation de handicap.

cèdre recyclage

Recycler ses papiers de bureau, c’est aussi recycler ses archives obsolètes!

Depuis 2007, Cèdre a permis la création de 94 emplois dont 64 emplois pour des personnes en situation de handicap. Ces salariés disposent tous d’un contrat à durée indéterminée (CDI). L’année dernière, grâce au recyclage, l’activité de l’entreprise a permis d’économiser 135 millions de litres d’eau, 22 millions de kilowattheures, éviter le rejet de 2,5 millions de kg de CO2 et l’abattage de 76 500 arbres.

Cèdre trie et recycle les papiers, mais aussi tous les autres déchets propres aux entreprises du tertiaire. Cèdre prend aussi en charge le désarchivage et la destruction des documents confidentiels.

Les enjeux du recyclage papier

Plus de 10 millions de tonnes de papier sont utilisées chaque année en France. Rien qu’au bureau, ce sont 900 000 tonnes de déchets papier qui sont générés par an ! Mais seulement 1 papier sur 2 est recyclé en entreprise.

Lire aussi : Tout savoir sur le recyclage de vos papiers avec Ecofolio

Selon Ecofolio, l’éco-organisme des papiers, fabriquer du papier recyclé à partir de fibre recyclée plutôt que de fibre vierge permet de consommer, en moyenne, 3 fois moins d’énergie, 3  fois moins d’eau et de réduire les émissions de CO2 de 300 kg par tonne de papier recyclé. Sans parler des arbres épargnés, de la réduction du volume des déchets et des emplois créés… Améliorer le recyclage des papiers en entreprise est donc un défi capital.

Le désarchivage : une solution économique et écologique

Trier ses papiers au quotidien, c’est bien. Mais il est important de les trier également lorsque l’on souhaite se débarrasser d’importants volumes. C’est notamment le cas pour l’élimination d’archives. Que cela soit pour jeter les papiers d’une armoire d’archives ou d’un sous-sol entier, Cèdre s’adapte aux besoins.

Pour les documents confidentiels, le processus suivra une destruction de document sécurisée ; ils seront réduits en confettis selon les normes imposées pour ce type d’opération. Les documents à caractère non confidentiels suivront quant à eux la voie réservée d’ordinaire à la collecte et au recyclage des autres papiers de bureau.

Avertissement : cet article est un publi-reportage à caractère promotionnel

Auteur : Raphaël Petit, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :