Des criquets pèlerins envahissent le sud-ouest de Madagascar et pourraient compromettre la sécurité alimentaire du pays. Depuis août 2012, la FAO a lancé plusieurs appels de fonds, mais les montants reçus sont pour le moment insuffisants. 22 millions de dollars sont nécessaires d’ici fin juillet pour lancer un plan d’urgence en septembre. 

criquets madagascar

500 milliards de criquets menacent la sécurité alimentaire de Madagascar. ©Tiphaine Desjardin/ FAO

Madagascar connait une véritable invasion de criquets pèlerins. Une centaine d’essaims sont en cause, ce qui représenterait plus de 500 milliards de criquets ! Et des milliards d’animaux, ça mange : ils ingurgitent plus de 100 000 tonnes de végétation verte par jour ! Lorsque vous les croisez, vous affrontez un nuage noir de plusieurs kilomètres de long qui se déplace près du sol à 20 km à l’heure.

Des criquets qui passent et ce sont des cultures entières de riz, maïs et canne à sucre qui sont dévastées. Selon une évaluation menée par la FAO, les pertes de riz et de maïs oscillent entre 40 et 70 % dans certaines régions du pays, voire 100 % sur certaines parcelles.

D’ici septembre, les deux tiers du pays pourraient être touchés. 13 millions d’habitants sont menacés, soit près de 60 % de la population de l’île. Et le problème est à prendre au sérieux : les revenus de 9 millions de ces habitants dépendent directement de l’agriculture.

Lire aussiDes crapauds buffles transformés en engrais!

Attendre pour dépenser plus ?

Pour combattre ce fléau, il faut épandre des pesticides. Pour cela, il faut de l’argent ! Cela fait défaut à un pays qui vit sous régime transitoire et doit organiser des élections depuis 2009. La communauté internationale semble attendre la catastrophe avant d’apporter son aide. Agir de telle sorte coûtera beaucoup plus cher.

Une opération de lutte semblable menée en 2003-2005 au Sahel avait coûté plus de 570 millions de dollars, alors que les mesures de lutte préventive ne coûtent normalement que 3,3 millions de dollars par an. L’invasion actuelle a commencé à Madagascar en 2009. L’année dernière, la FAO avait lancé un appel de fonds de 14,5 millions de dollars. N’ayant reçu que la moitié de la somme, elle a dû changer sa campagne. Résultat : cette année, elle a besoin de 22 millions de dollars pour lancer un plan d’urgence, car le problème s’amplifie. Au total, le programme de réponse à l’invasion acridienne devrait durer 3 ans et coûter 41,5 millions de dollars.

Si les 22 millions de dollars ne sont pas récoltés d’ici fin juillet pour mettre en place des plans d’éradication ciblés, «  les populations acridiennes non détectées ou non maîtrisées continueront à se reproduire et à former davantage d’essaims », précise la FAO dans un communiqué. « L’invasion durerait ainsi plusieurs années, rendant les opérations de lutte plus longues et plus onéreuses et compromettant gravement la sécurité alimentaire, la nutrition et les moyens de subsistance », insiste-t-elle. « Si nous n’agissons pas immédiatement, le fléau pourrait durer des années et coûter des centaines de millions de dollars. Cela pourrait donc bien être notre dernière fenêtre d’opportunité pour conjurer une crise prolongée », affirme José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :

  • Schollaert Valéry

    Je suis triste pour les milliards d’animaux qui vont mourir…

    EXTRAIT: « Pour combattre ce fléau, il faut épandre des pesticides. »

    Les pesticides, pourtant un fléau bien pire que les criquets. D’ailleurs, ces gigantesques invasions de criquets sont notamment une conséquence de l’agriculture industrielle et des pesticides. D’une part en banalisant le paysage on favorise les population d’opportunistes comme les criquets en question, d’autre part on a décimé les population de faucons coloniau qui se rencontraient autrefois par groupes de 50.000, 100.000 en Afrique… en survivant sur les groupes de criquets. 500 milliards de criquets, c’est beaucoup. Mais combien de criquets par jour mangent un groupe de 100.000 Faucons selon vous?