Pour comprendre les votes des députés européens en matière d’environnement, le WWF a évalué les votes électroniques des  partis politiques et des députés sortants  sur trois thématiques : Climat-Energie, Pêche et Agriculture sur l’ensemble de leur législature 2009-2014. L’ONG espère ainsi engager les candidats et éclairer les électeurs appelés à voter le 25 mai pour élire leurs représentants au Parlement européen.

élections européennes environnement

Vote du Parlement européen à Strasbourg pour élire la nouvelle Commission européenne en 2010 ©European Parliament/Pietro Naj-Oleari

L’évaluation menée par le WWF vise à déterminer quels députés européens et quels partis politiques ont soutenu des politiques européennes ambitieuses en matière environnementale. Cette évaluation objective est fondée sur les résultats des votes individuels communiqués sur le site www.votewatch.eu.

Afin de couvrir à la fois les enjeux relatifs au climat et à l’énergie ainsi qu’à la préservation de la biodiversité, le WWF a sélectionné les votes portant sur les politiques suivantes : la résolution du Parlement européen sur le cadre Energie – Climat à l’horizon 203 , la réforme de la Politique Commune de la Pêche (PCP), la réforme du Fonds Européen pour les Affaires maritimes et la pêche (FEAMP), le règlement sur la Pêche Profonde et la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC). Pour chaque politique, l’analyse des votes porte sur un ou plusieurs amendements, pour lequel le WWF avait donné des recommandations de vote pour mieux préserver l’environnement.

Ceux qui votent pour des politiques ambitieuses… et les autres !

Pour avoir une vision globale, l’ONG a fait un récapitulatif des votes en fonction des partis politiques des députés. D’après cette étude, CAP 21 est le parti qui a le plus soutenu les politiques ambitieuses en matière environnementales, avec 100 % des lois votées. Notons néanmoins que ce beau score est facilité par le fait que Corinne Lepage est la seule représentante du parti au Parlement européen. On retrouve ensuite EELV (94 %) et le MODEM (80 %). Le Front de Gauche et le PS ont quant à eux voté la moitié de ces politiques, avec respectivement un pourcentage de 52 % et 48 %.

Les choses se compliquent pour l’UDI (32 %) et le Mouvement pour la France (29 %). Les résultats sont catastrophiques pour l’UMP (9 %) et le FN (2 %).

Qui s’engage pour les élections européennes ?

Le WWF a lancé un appel « pour une Europe à la hauteur du défi environnemental ». Sur le site ep2014.wwf.eu/fr/candidates, vous pouvez déjà découvrir les engagements environnementaux de 36 candidats. Ces derniers s’engagent sur un ou plusieurs thèmes environnementaux pour la  prochaine législature du Parlement européen. 6 candidats ont d’ores et déjà signé l’ensemble des  dispositions : Sandrine Bélier (EELV), Catherine  Grèze (EELV), Yannick Jadot (EELV), Eva Joly (EELV), Michèle Rivasi (EELV) et Corinne Lepage (CAP21).

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :