Dans le magazine La Vie, découvrez cette semaine le palmarès de la volonté écologique des départements français. 95 départements ont été passés au peigne fin. Sept critères étaient retenus : gestion des déchets, application de l’Agenda 21, agriculture bio, qualité de l’air, qualité de l’eau, énergies renouvelables et biodiversité. Tour d’horizon !

Résultat du palmarès de l’écologie du magazine La Vie. © La Vie

Ce bilan va à l’encontre de certaines idées reçues : les départements urbains peuplés et industrialisés s’en tirent bien et parfois mieux que les départements ruraux ! En effet, la Gironde se retrouve en tête de ce palmarès, suivie par La Corrèze et la Loire-Atlantique.

Année après année, le palmarès de La Vie montre une France globalement plus « verte », en dessous d’une diagonale qui irait du Grand Ouest jusqu’au Sud en passant par le Massif central. Pour cette 6e édition, ça se confirme !

La Gironde en tête de gondole

À travers la réintroduction emblématique de l’esturgeon, la Gironde mise sur la biodiversité, la qualité de l’eau et ses marais. Gâtée par la nature de par sa proximité avec l’océan, son estuaire, ses rivières, la forêt landaise et ses vignobles, la Gironde fait un grand travail sur son agenda 21.

« Nous travaillons dans toutes les directions : la construction de bâtiments HQE (haute qualité environnementale), comme le collège de Bruges, inauguré à la rentrée, la préservation de l’accès à l’eau, une ressource menacée ici, la réduction des déchets à la source, ou encore la création d’un conservatoire botanique Atlantique dans le bassin d’Arcachon », détaille Alain Renard. vice-président du conseil général de la Gironde (PS) et chargé de l’environnement. Avec tramways, vélos, aménagement particulièrement réussi des berges de la Garonne, écoquartiers, ou encore jardins partagés, Bordeaux veut devenir  une ville verte, éco-conçue, sobre en énergie et un exemple de mixité sociale.

Des départements champions dans une catégorie

Le territoire de Belfort est champion du tri sélectif. Il a su instaurer une redevance individuelle liée à la quantité de déchets résiduels produits par chaque foyer. Qui a dit que ce n’était pas possible ?

La Loire-Atlantique est champion du bio avec pas moins 600 paysans convertis et 108 Amap ! L’Orne est sur le haut du podium concernant la qualité de l’air ; la qualité de l’eau est remportée par la Savoie !

Retrouvez l’intégralité du dossier présenté ici en kiosque cette semaine dans La Vie ! Ce dossier fait également le tour de quelques initiatives intéressantes : Saint-Emilion en agriculture biologique, agrotourisme, élevage, chasseur écolo, etc.

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :