2,5 millions de personnes pratiquent la pêche de loisir en France. En mer, sous-marine, à pied sur le littoral ou du bord du rivage, plusieurs milliers de tonnes de poissons, coquillages et crustacés sont prélevés chaque année par les plaisanciers. Cette pêche  interagit avec la ressource et les milieux littoraux et aquatiques. Un site dédié du Ministère de l’Ecologie a vu le jour le 1er juillet 2012 pour que ces pêcheurs déclarent leurs prises et pour qu’ils s’engagent dans une pêche responsable et durable.

Un nouveau site internet permet de télé-déclarer les prises des pêcheurs de loisir. © Bill Tyne

Un site du Ministère de l’écologie permet de télé-déclarer les prises des pêcheurs de loisir. © Bill Tyne

« Pour inciter les usagers aux bonnes pratiques, il est nécessaire de leur apporter une meilleure connaissance des milieux et d’expliquer la réglementation mise en place. Je souhaite par ce biais constituer un réseau national de suivi de la ressource qui sera utile aux scientifiques, aux administrations gestionnaires comme à l’ensemble de la communauté des pêcheurs plaisanciers », déclare Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, à l’origine du projet.

À travers ce site internet, le ministre invite tous les amateurs de pêche récréative à s’engager pour une pêche éco-responsable et durable, en leur permettant de déclarer leurs pratiques et enregistrer leurs captures. Cette déclaration constitue avant tout une grande avancée afin de contribuer à l’amélioration des connaissances sur les pratiques de pêche et sur les stocks de poisson et la biodiversité marine.Les pêcheurs peuvent également suivre l’évolution de leurs prises année après année.

Cette déclaration volontaire et gratuite est l’occasion d’informer chaque pêcheur sur la réglementation nationale en vigueur et les sanctions potentielles en cas d’infraction, la sécurité et les bonnes pratiques. Ces informations donnent, par exemple, la taille minimale des captures à respecter, les mesures à respecter pour une pêche responsable, les engins de pêche autorisés sur les bateaux, les interdictions pour la pêche maritime de loisir et l’importance des règlementations locales.

Cette télé-déclaration était prévue par l’article 5 de la charte pour une pêche en mer de loisir éco-responsable signée le 7 juillet 2010 par l’ensemble des acteurs de la pêche de loisir : administrations concernées,  fédérations et associations de pêcheurs-plaisanciers, élus locaux, ainsi que les organisations de protection de l’environnement marin.

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :