Pour diminuer son exposition aux polluants intérieurs, il est important de renouveler quotidiennement l’air de son logement. Mais avec l’été qui approche, il faut également le rafraîchir. Les deux besoins s’opposent parfois, nécessitant d’avoir recours à des climatiseurs, ventilateurs ou rafraîchisseurs d’air.

aérer logement

Les climatiseurs, ventilateurs ou rafraîchisseurs d’air peuvent vous aider à rafraîchir l’air ou aérer votre logement. PHOTO//CC0 Domaine public

Pour réduire la pollution de l’air intérieur, il est recommandé d’aérer les lieux de vie au minimum 30 minutes par jour, hiver comme été. L’aération est indispensable en cas de pollution ponctuelle : activités générant de l’humidité, cuisson, travaux de bricolage, peinture, aspirateur… Il est également conseillé d’entretenir les appareils à combustion, nettoyer les grilles et les bouches d’aération une fois par an et ramoner les conduits de cheminées une fois par an.

Ventilateurs, climatiseurs et rafraîchisseurs traditionnels

Les jours d’été, le dilemme se pose souvent : faut-il réellement aérer son logement au risque de le réchauffer ? Durant les nuits les plus chaudes, le ventilateur devient un allié certain, mais il ne permet pas de renouveler l’air d’une pièce. Sur pied ou fixé au plafond, il ne propose que le brassage de l’air ambiant, sans agir sur sa température ou son taux d’humidité.

A l’opposé, un climatiseur rafraîchit, filtre et déshumidifie l’air. Il permet d’abaisser la température d’une pièce de 6° à 8°C. La climatisation constitue néanmoins une solution très énergivore et les liquides frigorigènes utilisés sont de puissants gaz à effet de serre.

D’un point de vue écologique et efficacité, le meilleur compromis est en réalité le rafraîchisseur d’air. Son principe : le refroidissement par évaporation. Il fonctionne comme un aspirateur d’air chaud qui refroidit l’air par un système de tampon humidifié puis propulse l’air rafraîchi à nouveau dans la pièce.

Lire aussi : Comment diminuer la pollution de l’air intérieur ?

L’innovation au coeur du rafraîchissement

La start-up française Novoli vient de breveter un nouveau rafraîchisseur adaptable sur les volets roulants électriques : l’Optimm 2R Connect. Cette filiale de Comergy porte les projets du groupe Energie et Solutions pour le Bâtiment. Le système fabriqué en France permet de renouveler totalement l’air d’une pièce en une heure. La convection mixte – naturelle et forcée – crée un flux d’air rafraîchissant, à l’instar d’un ventilateur. En renforçant la convection naturelle, la température de l’air ambiant baisse de 5 degrés en une heure.

Le système, adaptable à toutes les largeurs de fenêtres, permet de rafraîchir et de renouveler l’air en toute sécurité fenêtres ouvertes et volets fermés. Il réduit ainsi les risques de cambriolage en pleine nuit et vous protège naturellement des intrusions de moustiques. Sans fluides frigorigènes, recyclable et avec une consommation électrique faible, le système serait beaucoup plus écologique qu’une climatisation traditionnelle. D’après le constructeur, la consommation électrique reviendrait à 10 euros pour 140 jours d’utilisation.

Auteur : Raphaël Petit, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :