Selecteo est la solution de la société LVL pour booster le recyclage des cartouches jet d’encre. L’entreprise rachète les cartouches usagées aux particuliers et entreprises. Celles-ci seront réemployées ou valorisées sous forme de matière ou d’énergie.

revente cartouche encre vide

Selecteo rachète les cartouches usagées aux particuliers et entreprises. PHOTO//Selecteo

75 millions de cartouches d’impression bureautique ont été mises sur le marché français en 2015. Parmi elles, on trouve des cartouches de type jet d’encre qui sont de loin les plus utilisées, représentant 82% des cartouches mises sur le marché. Elles sont notamment utilisées par les particuliers et les TPE/PME. Mais on trouve aussi des cartouches de type laser, principalement utilisées par les grandes entreprises.

Si les cartouches de type laser sont moins répandues, leur taux de collecte après utilisation est élevé, à hauteur de 85%. Les entreprises ont compris l’intérêt de les recycler. À l’opposé, les cartouches jet d’encre ne sont collectées qu’à hauteur de 18% lorsqu’elles sont vides. Sensibiliser les utilisateurs de cartouches à la question du traitement de ces cartouches est donc capital.

Selecteo rachète les cartouches jet d’encre

Pour inciter les particuliers et les entreprises à ne pas mettre leurs cartouches usagées dans la poubelle ménagère, Selecteo propose le rachat de cartouches vides. Après collecte, les cartouches sont triées et dirigées en priorité vers des solutions de réemploi. Celles-ci sont remises en état de fonctionnement et rechargées en encre afin d’être réutilisées. On parle alors de « cartouches remanufacturées » qui sont vendues sur son site web et mobile. Pour les autres cartouches, la matière est valorisée lorsque cela est possible. Les autres subissent une valorisation énergétique.

Renvoyer ses cartouches d’encres vides à Selecteo permet aux internautes d’obtenir un bon d’achat, valable sur la boutique en ligne Selecteo. Une rétribution par virement est également proposée. D’un montant variable, suivant les modèles et quantités de cartouches renvoyées, cette rétribution permet là aussi de réaliser des économies tout en agissant de manière concrète pour l’environnement.

Lire aussi : Un recyclage des cartouches d’imprimantes à améliorer

Attention aux cartouches « compatibles » ou « génériques »

Depuis 2011, l’industrie des cartouches d’impression gère le traitement de ses déchets dans le cadre d’un accord volontaire signé avec le Ministère de l’Ecologie. Son objectif est de garantir « une gestion efficace et performante des déchets de cartouches d’impression bureautique ». Cet accord fixe notamment des objectifs chiffrés en termes de réutilisation et de recyclage des cartouches d’impression.

Toutefois, on observe sur Internet une profusion d’offres de cartouches dites « compatibles » ou « génériques » neuves. Celles-ci sont des copies des cartouches des fabricants d’origine et vendues à bas prix. Outre une qualité d’encre incertaine, Selecteo met en garde contre des cartouches qui sont rarement réemployables et mal traitées. En effet, leurs fabricants n’ont pas signé l’accord volontaire avec le Ministère de l’Ecologie. Ils ne financent ainsi pas leur réemploi ou recyclage.

En ce sens, Selecteo s’attache à ne proposer à la vente que des cartouches d’origine neuves, ainsi que des cartouches remanufacturées. Le site offre ainsi la possibilité de faire le choix d’une consommation plus responsable en favorisant le réemploi des cartouches.

Lire aussi : La reprise de mobile : un geste écologique

Avertissement : cet article est un publi-reportage à caractère promotionnel

La rédaction vous conseille aussi :