L’ouvrage Entretien avec un pirate construit autour du fameux « pirate écologiste », Capitaine Paul Watson, Président et Fondateur de l’ONG de défense des océans Sea Shepherd Conservation Society,  paraîtra le 9 mai prochain aux Editions Glénat. À cette occasion, Natura Sciences revient sur ce personnage unique et sur l’action de l’ONG.

Le Steve Irwin, navire amiral de Sea Shepherd en pleine traversée de l’Atlantique (2010) © Sea Sheperd

Sea Shepherd est une ONG unique en son genre, un peu à l’image de son fondateur. Face au pillage des océans, elle ne se veut pas protestataire et met en avant la Charte Mondiale pour la Nature des Nations Unies pour rappeler la légitimité de son ingérence, à savoir intervenir pour faire respecter les lois de protection de la Nature lorsque les gouvernements faillent à cette mission, par manqué de volonté politique ou économique.

C’est ainsi qu’en trente-cinq ans d’actions, Sea Shepherd a coulé à quai une dizaine de baleiniers illégaux et confisqué des centaines de filets et de longues lignes illégales, sans pour autant n’avoir jamais blessé personne, ni même- plus surprenant encore- n’avoir jamais été inculpé.

Trente-cinq ans d’actions

Sea Shepherd reste profondément associée à la défense des baleines mais l’organisation n’en est pas moins engagée pour l’ensemble des créatures marines, du zooplancton à la baleine, en passant par les concombres de mer, les thons, les requins, les phoques… « Nous défendons toutes les espèces marines qu’elles correspondent à nos critères de beauté ou pas ».

« Trouvez-nous une baleine qui désapprouve nos actions….

…et on vous promet de raccrocher ! » Voilà ce que Paul Watson répond à un directeur de Greenpeace qui lui dit que couler des navires à quai, même sans personne à bord, même si les navires sont des braconniers – est un acte impardonnable.  « Nous sauvons des vies, nous faisons respecter les lois et nous ne blessons jamais personne.  Je laisse  nos opposants à leurs bavardages  stériles et à leurs condamnations. Ils ne feront que cela jusqu’à la mort de la dernière baleine. J’ai choisi un autre chemin ».

“Entretien avec un pirate”: un livre sous forme de discussion avec Paul Watson

Couverture de « Entretien avec un pirate »

Dans ce livre sous forme de discussion articulée en questions/réponses, le Capitaine Watson apparaît sous un jour différent de celui qui est souvent présenté dans les medias. A travers un mélange de conférences officielles, d’interviews, de récits et de discussions intimistes, le livre survole de nombreux sujets tout en prenant le temps d’analyser le monde dans toute sa complexité, à travers le prisme “Watsonien”. Même s’il est loin d’être exhaustif, le sujet du livre ne se limite pas, loin de là, à la seule préservation des baleines à laquelle on associe systématiquement Paul Watson. Si la sauvegarde des baleines et des océans a toujour été un moteur essentiel dans la vie de Paul, son extraordinaire détermination, son désir de liberté et son caractère passionne revête un intérêt certain, même pour ceux qui, a priori, ne se sentent pas directement concernés par la lutte pour la sauvegarde des océans.

Fidèle à sa réputation de “troublion” du mouvement écologiste, Paul Watson livre une pensée sans concession sur nos sociétés anthropocentriques et consuméristes et il fustige dans le même temps, le pan de “l’intelligencia écologiste” qui condamne sa façon de faire. Lui qui est un co-fondateur de Greenpeace, organisation qu’il a quitté en 1977, considère ceux qui le jugent violent comme des mollassons, des bureaucrates : « Lorsqu’on a affaire au braconnage, les banderoles et les pétitions ne suffisent plus, elles sont obsolètes. La protestation est une attitude de soumission qui ne me correspond pas. Je préfère l’intervention. »

Un amoureux de la mer, un rebelle. Un tacticien de génie, un grand enfant. Un personnage médiatique, un poète. Un guerrier sans concession, un ami généreux. Un esprit libre…  Paul est tout ça et plus encore. Ce livre n’a pas la prétention de mettre à nu la personnalité complète de Paul, mais du moins de toucher du doigt la complexité d’un personnage admiré et controversé, à la fois moderne et romantique, et sans nul doute beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît.  Ce livre propose une ébauche d’explication, une amorce de réponse aux questions : comment, envers et contre tout, peut –on rendre possible ce que tout le monde considère impossible ? Comment peut-on s’affranchir du jugement d’autrui pour oser suivre sa voie?  Comment peut-on s’armer mentalement pour s’affranchir des dictats moralisateurs et hypocrites de nos sociétés qui, sous des couverts humanistes, vénèrent la propriété privée bien plus que la vie, toute forme de vie, humains inclus ? Comment finalement ne pas passer à côté du bonheur et rester malgré tout et pour toujours, un être libre ? Et bien sûr, comment peut-on pousser l’engagement jusqu’à être prêt à risquer sa vie pour sauver une baleine ? Et finalement, est-ce si extraordinaire que cela ?

“Notre mission consiste à naviguer en eaux troubles pour défendre ceux qui sont sans défense contre ceux qui sont sans scrupules”

Auteur : Lamya ESSEMLALI, Présidente Sea Shepherd France

>  Commander ce livre sur Amazon <


La rédaction vous conseille aussi :

  • marie brune

    <3 <3 <3