Le World Clean up 2012 débarque en France pour sa première édition nationale le 22 septembre 2012 sur tout le territoire. Organisé par l’association Let’s do itFrance, le défi est de nettoyer en un jour les décharges sauvages partout dans le pays.

carte du monde pays participants world clean up 2012

Carte du monde World Clean up 2012. Pays participants en vert, équipe en cours de formation en jaune et pays non participants en gris.

L’objectif principal du World Clean up 2012 est de réunir tous les volontaires des pays participants pour lutter contre les déchets sauvages et sensibiliser le monde, l’opinion publique, les élus et les industriels à la nécessité de modifier les comportements face aux déchets. Plusieurs pays ont déjà franchi le pas. Nous vous avons présenté les actions réalisées en Slovénie, au Portugal, en Tunisie, en Albanie, en Croatie, en Autriche, aux Etats-Unis, en Lettonie,en Lituanie et en Egypte. Le tour de la France arrive le 22 septembre 2012, préparons-nous !

À la recherche de 100 000 volontaires

L’objectif de Let’s do it France est de réunir au moins 100 000 volontaires pour nettoyer les moindres recoins du pays. Pour y parvenir, l’association invite les collectivités, les entreprises, les associations, les ONG et les citoyens à participer à cet événement dans toutes les régions de France.

Comment procéder ?

La 1ère étape est de cartographier les déchets sauvages grâce à une carte virtuelle et un système participatif qui permet de géolocaliser toutes les décharges sauvages en vue de leur grand nettoyage. Tout le monde peut enrichir cette carte en chargeant une photo, en précisant le type et les quantités de déchets repérés et en les localisant sur la carte. Ceci peut se faire soit via une application gratuite, pour Androïd et iPhone  soit en se rendant sur le site internet.

Tous les déchets ainsi identifiés apparaissent en couleur sur la carte. Il suffira, le jour J, d’envoyer les équipes de nettoyeurs sur les sites identifiés. Où que vous soyez, toute sortie est l’occasion de repérer les déchets et de les signaler grâce à l’un de ces supports.

Se préparer au jour J

Pour participer à cet événement d’ampleur nationale, plusieurs possibilités s’offrent aux volontaires :

– Devenir coordinateur régional et coordonner les actions sur le terrain au niveau d’une région, d’un département ou d’une commune. Contact : [email protected]

– Constituer une équipe de nettoyeurs avec des amis, des collègues de travail, les associations locales, les écoles etc… et inscrire son groupe (à partir de fin juin) sur le site de Let’s do it France. Chaque équipe recevra toutes les informations et le matériel nécessaire au bon déroulement du nettoyage. Elle devra s’assurer de la collecte finale des déchets ramassés et de leur recyclage.

– Rejoindre une équipe de nettoyage près de chez soi. L’association mettra en relation les volontaires d’une même zone et les équipes signalées via son site internet.

Un évènement mondial avec la participation de 94 pays

Ce projet initié par Let’s do it ! est un mouvement citoyen né en 2008 en Estonie, où un entrepreneur a lancé le pari fou de nettoyer son pays en un jour … Aujourd’hui 94 pays prennent part à cet événement d’ampleur mondiale, qui a lieu entre le 24 mars et 25 septembre 2012, avec déjà des milliers de volontaires rassemblés à travers la planète!

Pour nettoyer la terre, soit 100 millions de tonnes de déchets sauvages, on estime qu’il faudrait la participation de seulement 5 % de la population mondiale en une journée !Le 22 septembre, le World clean up 2012 aura lieu en France mais également en Belgique, en Allemagne et aux Pays Bas.

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

Vidéo démo de l’application iPhone en anglais

La rédaction vous conseille aussi :

  • ADLER GEORGES ARMAND

    J’ai 64 ans, je ne suis pas un écologiste (politique), mais j’ai un profond respect pour la nature, certainement plus que certains politiques du genre DUFLOT, ou l’autre, le sénateur PLACE qui veut supprimer le diesel sans se préoccuper de la situation actuel : comment voulez-vous que les français rackettés puissent se permettre de changer de véhicule ??? Ce monsieur n’a pas de souci car ce sont les contribuables qui lui paient ses moyens de transport. Pour faire court : jamais je ne me porterai volontaire pour nettoyer la MERDE de c**** qui n’en ont rien à faire de l’écologie et de la nature. Des bras : vous en trouverez dans les prisons, et ceux qui ont jeté des détritus. Durant ma vie j’ai toujours géré et nettoyé mes déchets. Je ne vais surement pas nettoyé ceux des autres.