Alors que la France ne s’intéressait plus qu’au 1er tour des élections présidentielles, le World Cleanup 2012 prenait place dans 7 pays, sur 3 continents, les  20, 21 et 22 avril. Albanie, Croatie, Autriche, Etats-Unis, Lettonie, Lituanie et  Egypte ont pris part au mouvement !

Le mouvement World cleanup 2012 vise à nettoyer les décharges sauvages entre le 24 mars et le 25 septembre dans plus de 80 pays.

La Lituanie et la Lettonie sont très engagées dans le mouvement depuis 2008. En 2011, la Lituanie avait rassemblé 120  000 volontaires et la Lettonie 190 000 volontaires. Cette fois, l’équipe lettone a repéré plus de 1 300  lieux à nettoyer dans toutes les régions et villes du pays. Les organisateurs espéraient réunir environ 230 000 volontaires le 21 avril. Cela signifie que près de 10 % de la population du pays a participé directement à l’opération.

Le 21 avril, une journée bien remplie !

Le nettoyage a également eu lieu le 21 avril en Croatie. Il s’est déroulé dans près de 60 municipalités dont les dix îles les plus grandes et les plus habitées. L’équipe organisatrice espérait rassembler 45 000 volontaires de toute la Croatie, soit 1 % de la population. « Pour les habitants de notre pays, où il est difficile de réussir sans corruption, c’est étrange que quelqu’un de simple, sans relation avec les personnalités importantes en poste, d’un petit village, puisse faire la différence et puisse motiver autant de parties prenantes et de particuliers » explique l’initiatrice de l’action croate, Helena Traub.

Du côté des Etats-Unis, la Californie, a également fait son grand nettoyage le 21 avril. L’action, baptisée « salissons-nous ! » (let’s get dirty !) avait pour objectif de réunir plus de 2 000 écoles dans un effort partagé par toute la Californie pour nettoyer les communes et localités de l’Etat entier. Le même jour, un autre nettoyage se déroulait à San Francisco.

 L’Autriche s’est aussi joint au mouvement le 21 avril. À cette occasion, elle a organisé la plus grande action civique de nettoyage de son l’histoire. Les organisateurs espéraient réunir au moins 50 000 personnes provenant de 800 villes différentes. De nombreuses écoles et organisations aident à coordonner les actions au niveau local. L’équipe espère populariser différentes méthodes pour réduire les déchets et a pour objectif de mobiliser les politiciens et les jeunes générations. « Nous étions motivés pour atteindre les personnes plus jeunes et les faire réfléchir sur leur propre comportement, pour qu’ils arrêtent de jeter des déchets par la fenêtre de la voiture ou lorsqu’ils marchent dans la rue. C’est le début de plusieurs autres actions qui permettront aux gens de réfléchir à la réduction des déchets et de rechercher un mode de vie plus consciencieux », explique la représentante autrichienne Sarah Reindl,.

L’Egypte prend part au mouvement

Le lendemain, le 22 avril, le nettoyage s’est déroulé en Egypte. Les nettoyages ont eu lieu sur le continent, mais aussi sous l’eau et sur les îles de la Mer Rouge. Joanna Fotyga, une chargée de projet à l’association de protection et de conservation de l’environnement de Hurghada, explique : « Les déchets, qui sont librement déposés, causent des dégâts importants à la stupéfiante Mer Rouge et aux organismes marins. Nous croyons qu’en impliquant le maximum de personnes, les gens seront plus conscients des dégâts que le plastique cause à la mer et aux côtes. ». Joanna ajoute que l’équipe attend 400 personnes à l’événement, mais qu’elle a également contacté des organisations pour qu’elles organisent leurs propres nettoyages indépendants. « Nous avons demandé à de nombreuses organisations et entreprises d’organiser leur propre nettoyage local dans leur espace de travail et de vie. Nous leur avons demandé d’inviter tous leurs amis et collègues à participer, et ensuite de prendre des photos de l’événement et des déchets collectés », précise-t-elle.

En Albanie, plus de 75 000 volontaires, soit 2,5 % de la population du pays, étaient attendus pour participer à l’action le 20 avril. L’objectif était de rassembler 25  000 tonnes de déchets.

Les actions du World Cleanup ont débuté le 24 mars et dureront jusqu’au 25 septembre, mobilisant plus de 90 pays. Les prochains nettoyages auront lieu le 28 et le 29 avril en Ukraine et en Grèce, suivis du nettoyage à Malte le premier mai. Le nettoyage aura lieu le 22 septembre en France. Aidez le mouvement français en cartographiant les déchets près de chez vous :  http://www.letsdoitworld.org/wastemap

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :