C’était une attente forte des écologistes. A l’occasion de son discours d’ouverture à la Conférence environnementale, François Hollande a annoncé la suppression des subventions de la Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (Coface) pour le développement du charbon hors de ses frontières. Cette agence de crédit aux exportations aide notamment les entreprises françaises à développer des projets « charbon » à l’étranger.

charbon conference environnementale« La France supprimera tous les crédits exports dans le soutien aux pays en développement dès lors qu’il y a utilisation du charbon », a assuré le chef de l’Etat lors de la troisième Conférence Environnementale à l’Elysée. Selon les Amis de la Terre, la France aurait soutenu des « projets charbon » à hauteur de 1,2 milliard d’euros.

François Hollande n’a pas encore communiqué de date pour l’entrée en vigueur de cette interdiction. « A terme« , il souhaite également faire supprimer les subventions indirectes à l’ensemble des énergies fossiles en Europe. Pas de limitation du pétrole et du gaz pour le moment, donc. Espérons que ces suppressions arriveront rapidement pour avancer rapidement et concrètement dans la transition énergétique.

En savoir plus : La France a toujours les deux pieds dans le charbon

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :