Energie Eolienne, porte-parole de la filière, en partenariat avec le cabinet conseil BearingPoint dévoile la première édition de son Observatoire éolien. En recensant sur le terrain toutes les sociétés actives en France dans le secteur éolien, cet observatoire a pu identifier 10 840 emplois dans près de 760 sociétés actives dans le secteur éolien répartis dans 1600 établissementssur l’ensemble du territoire.

filière éolienne emplois franceLes entreprises ayant une activité dans la filière éolienne sont de toutes tailles, des petites structures aux grands groupes intégrés. « La filière éolienne est aujourd’hui structurée autour d’une colonne vertébrale de près de 100 PME comptant 25 à 100 emplois éoliens chacun, entraînée par une quinzaine de grands donneurs d’ordres », explique l’Observatoire éolien.

Malgré le ralentissement constaté depuis 2010, la filière éolienne française a réussi à stabiliser ses effectifs fin 2013 et compte 10 840 emplois éoliens. Ces entreprises couvrent l’ensemble des maillons de la chaîne de valeur : études et développement (3130 emplois), fabrication de composants (2810 emplois), ingénierie et construction (2670 emplois) et exploitation et maintenance (2230 emplois). Le redémarrage de l’éolien qui s’annonce va permettre de renforcer cette contribution du secteur à l’emploi en France. Les industriels, membres de France Energie Eolienne souhaitent d’ailleurs s’engager dans un pacte éolien avec le gouvernement pour créer toujours plus d’emplois et développer l’industrie en régions.

Rappelons que selon le Bilan électrique 2013 de RTE, l’éolien représentait 8,1 GW de puissance installée. Si l’éolien représente 6,3 % de la puissance installée, l’intermittence du parc fait qu’il ne représente ue 2,9 % de la production électrique nationale.

Lire l’intégralité de l’étude

Auteur : Raphaël Petit, journaliste du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :