En mars 2015, le Centre International de recherche sur le Cancer (CIRC) classait le glyphosate comme cancérigène « probable ». Générations Futures avait alors lancé une pétition , qui a récolté 10 000 signatures, pour demander le retrait du marché, et notamment des jardineries, des pesticides à base de glyphosate. Ségolène Royal annonce ce retrait au 1er janvier 2016.

roundup glyphosate interdiction

La vente des pesticides à base de glyphosate, dont le Roundup de Monsanto devrait être interdite aux particuliers au 1er janvier 2016. PHOTO//Flickr

Ce matin, lors d’une visite au Jardiland de Bonneuil-sur-Marne (94), Ségolène Royal a retiré symboliquement des rayons les pesticides à base de glyphosate. Elle y a annoncé son intention d’interdire, dès le 1er janvier 2016, la vente en libre service aux particuliers des produits désherbants contenant du glyphosate, dont le fameux Roundup, de la tristement célèbre société Monsanto. Elle avance un calendrier précis à ce souhait qu’elle avait formulé – sans fixer de date – ce dimanche lors d’une interview sur France 3.

Cette interdiction sera inscrite dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, par amendement. De son côté, Stéphane Le Foll s’est opposé à toute interdiction des pesticides à base de glyphosate pour les agriculteurs « Si je l’interdisais, mais que je n’ai pas d’alternative, que me diraient les agriculteurs ? On viendra me dire : vous êtes en train de détruire la production agricole », s’est-il défendu le 9 juin dernier sur la chaîne Public-Sénat.

Lire aussiLe glyphosate reconnu cancérigène probable

Auteur : Raphaël Petit, journaliste du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :

  • ecolo-ami

    C’est étonnant comme le Roundup est célèbre! Le glyphosate n’est plus protégé par un brevet et il n’est plus exclusivement lié a Monsanto depuis des années. Son interdiction pour les particuliers fera juste l’affaire des concurrents et ne règlera rien. Pour les agriculteurs employant des variétés résistantes au Roundup il est clair que cela leur imposerait de changer de variété résistante et que ça fera le bonheur des concurrents.

  • victoirine

    je ne comprends pas bien pourquoi le glyphosate est ainsi montré du doigt car il est certainement moins toxique que beaucoup d’autres herbicides !