A l’occasion de ses vœux à la presse le 15 janvier 2015, la ministre de l’écologie Ségolène Royal a présenté ses grands chantiers pour 2015. Tour d’horizon rapide des grandes actions à venir !

ségolène royal voeux 20152015 sera tout d’abord l’année du climat, la lutte contre le dérèglement climatique ayant été déclarée « grande cause nationale » par Manuel Valls et François Hollande. La COP21 qui se déroulera au Bourget fin 2015 est en effet la dernière chance pour obtenir un accord contraignant qui nous mettrait sur la voix d’un réchauffement limité à 2°C en 2100 par rapport à la période pré-industrielle. « Les enjeux de cette conférence internationale sont majeurs : que tous les pays du monde décident ensemble d’unir leurs efforts pour réduire fortement leurs émissions de gaz à effet de serre, à prendre les moyens et aider les pays les plus pauvres pour permettre à tous d’agir efficacement », juge Ségolène Royal.

La transition écologique en marche ?

« 2015 sera aussi l’année de la transition énergétique et de la croissance verte », rappelle la ministre, avec l’adoption prochaine de la loi sur la transition énergétique par le Sénat. « 2015, c’est également l’année de la biodiversité, avec le projet de loi qui sera débattu au Parlement à partir du mois de mai et l’installation de l’agence française pour la biodiversité », précise-t-elle.

Mais ce n’est pas tout. « Le plan santé-environnement entrera en application avec la restriction de l’utilisation des perturbateurs endocriniens », avance-t-elle. La reconquête de la qualité de l’eau, la protection des milieux marins et du littoral et la relance d’une grande politique du paysage seront aussi quelques-uns des grands chantiers de l’année. Les transports « propres » continueront leur développement grâce à l’installation de bornes de recharge sur l’ensemble du territoire et au superbonus mis en place pour aider les particuliers à remplacer les véhicules diesel de plus de 13 ans par des véhicules électriques ou hybrides. « La démocratie participative et la justice sociale seront les deux priorités transversales », ajoute Ségolène Royal.

Pour accélérer la transition écologique, la ministre rappelle que plusieurs aides sont proposées aux français : crédit d’impôt transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, prêt croissance verte de la Caisse des dépôts pour les collectivités, généralisation des plate-formes de proximité pour la rénovation énergétique, fonds de financement de la transition énergétique… « C’est le moment d’accélérer les chantiers de rénovation des logements, des bâtiments, de commencer à installer les compteurs intelligents et les déployer pour améliorer l’efficacité énergétique », affirme Ségolène Royal. Espérons que cette belle déclaration d’intention soit suivie de plans d’actions concrets et de résultats !

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :