Chaque jour durant l’été, la serre zoologique Biotropica du Val de Reuil (27) propose à un visiteur de devenir apprenti soigneur animalier le temps d’un après-midi. Vous accompagnerez les soigneurs de la serre durant 4 heures et les assisterez dans la préparation de la nourriture, les animations avec le public, l’entraînement des animaux… Natura Sciences a tenté l’expérience !

biotropica soigneur

Les loutres sont à l’affût à l’approche de leur soigneur. © Natura Sciences

Jessica, Marina, Lucile ou Benoit, les 4 soigneurs du parc vous accompagneront durant ces 4 heures. Vous aurez alors l’occasion de donner à manger aux mangoustes, aux tamarins empereurs, aux loriquets arc-en-ciel, aux chauve-souris renards, aux crocodiles, aux alligators, aux piranhas… Puis, vous ferez certainement la fermeture du parcours extérieur aux côtés des panda roux, des loutres, des wallabies et d’autres animaux.

Des coulisses et des anecdotes

L’expérience offre la possibilité de rentrer dans les enclos pour vous approcher au plus près des animaux. Il est ainsi possible d’approcher les alligators et les crocodiles comme jamais et leur envoyer directement les maquereaux dans la gueule. On découvre alors la paresse de ces reptiles qui ne mangeront dans un premier temps que les poissons qui arrivent à proximité !

soigneur biotropica

La soigneuse Jessica prépare le repas des crocodiles et des alligators © Natura Sciences

L’après-midi permet de découvrir les coulisses de la serre, notamment sa cuisine, son infirmerie pour les animaux en quarantaine et son élevage d’insectes, de phasmes et de grenouilles. En cuisine, les soigneurs préparent chaque jour le repas des animaux. La nourriture est d’ailleurs parfois surprenante. Les piranhas rouges mangent du poulet ou du poisson 3 fois par semaine, lorsque les alligators dévorent des cailles et différents poissons. Les loriquets arc-en-ciel préférent quant à eux le nectar de fleurs, les mangoustes les vers de farine et les chauve-souris les fruits.

Attachés à leurs animaux et à l’écoute des visiteurs, les soigneurs prennent un grand plaisir à partager leurs connaissances et à livrer des anecdotes intéressantes. Ainsi, saviez-vous que les piranhas étaient des charognards et n’attaquaient des proies vivantes que lorsque la nourriture leur faisait réellement défaut ? Que les chauve-souris vivaient la tête en bas et ne se retournaient que pour faire leurs besoins naturels ou pour mettre bas ? Que la chauve-souris renard atteignait 1,5 m d’envergure ? Qu’une mangouste se mangeait la queue lorsqu’elle s’ennuyait ?

Lire aussiEtre soigneur animalier d’un jour au Zooparc de Beauval

Une vraie interaction avec les animaux pour tous

soigneur biotropica

A l’heure du goûter, les loriquets viennent boire le nectar de fleurs dans votre main © Natura Sciences

Si vous ne pouvez pas réserver l’après-midi soigneur, l’interaction avec les animaux est tout de même l’une des priorités de Biotropica. Dans la serre, ne manquez pas le goûter des loriquets ouvert à tous les visiteurs : ceux-ci viennent boire le nectar de fleur dans votre main. Il n’est alors pas rare d’avoir 3 ou 4 loriquets marchant sur votre bras, votre tête ou vos épaules !

Les tamarins empereurs évoluent également en semi-liberté et s’échappent souvent de leur enclos. Vous pourrez alors les approcher. Mais les soigneurs mettent en garde les visiteurs : ne leur donnez pas à manger et ne les touchez par, car ils peuvent être vecteurs de maladies dangereuses.

Dans le parcours extérieur, plusieurs animaux évoluent en semi-liberté, permettant une véritable interaction. Il est ainsi possible d’approcher les walibis, les lamas et les chèvres…

D’autres zoos pour tenter l’expérience

En France, plusieurs parcs animaliers permettent de découvrir le métier de soigneur animalier. Il y a notamment le parc animalier de Sainte-Croix, le zoo de la Boissière du Doré, le PAL, Planète Sauvage,  la Vallée des Singes,  le ZooParc de Beauval,  le Zoo de Jurques, le Zoo de Pont-Scorff,  le Bioparc de Doué-La-Fontaine, le Parc animalier de Gramat, le Zoo d’Amnéville, le Parc Animalier d’Auvergne, l’Espace Zoologique de Saint-Martin-La-Plaine et le Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse. Les animations sont conçues pour de petits groupes, de quelques heures à une journée entière. Les tarifs sont donc aussi variables, d’environ 40 à 160 euros par personne.

L’activité proposée par Biotropica est un excellent rapport qualité-prix. Elle est proposée aussi bien pour les enfants à partir de 10 ans que pour les adultes au tarif unique de 55 euros par personne. Un autre bon point est à noter : l’activité est proposée pour une seule personne ou pour deux membres d’une même famille maximum, de quoi en profiter pleinement ! Réellement séduits par cette journée, nous ne manquerons pas de tester les journées proposées par les autres zoos pour pouvoir comparer les expériences !

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :