affiche inside job

Inside Job. Réalisé par : Charles Ferguson en 2010. 2h00. Note : 3/4

Au travers d’entretiens avec des financiers, des hommes politiques, des journalistes, des professeurs d’économie et alternant avec des images d’archive, le réalisateur nous entraîne dans une enquête approfondie sur la crise de 2008. Découpé en cinq chapitres, remontant au tout début de l’Histoire de l’économie américaine à aujourd’hui, ce documentaire dévoile les coulisses de cette catastrophe.

Ce film est très instructif, le rythme soutenu. C’est la force et à la fois la faiblesse du film : grâce à un montage de nombreux intervenants, tout va très vite et il faut s’accrocher. On aurait aimé un peu plus de pédagogie. Charles Ferguson arrive cependant à expliquer avec brio  ce que sont les CDS (credit default swap), les CDO (collaterized debt obligation) ou les ventes à découvert. Il dévoile également comment les agences de notation ont attribué aux subprimes la note AAA, correspondant à des placements sûrs alors que ceux-ci étaient à haut risque.

La force principale d’Inside Job est d’aller interview les pro-déréglementation et les faire bafouiller, les faire se contredire et cela devient – naturellement- un argument pour valider ses hypothèses. On retiendra, par exemple, la réaction de Glenn Hubbard, conseiller économique dans l’administration Bush et actuel doyen de la Columbia University Business School, qui décide d’arrêter l’interview lorsque le journaliste évoque ses conflits d’intérêts d’universitaire.

On regrettera le sous-titrage quasiment illisible. Pourquoi s’entêter à écrire en blanc sur fond blanc ? Autre bémol : narré par l’acteur Matt Damon, on peut tout de même se demander si les acteurs d’Hollywood, au même titre que les financiers, n’ont pas des revenus scandaleux, mais cela est un autre débat…

> Acheter sur Amazon <

Visionner la bande-annonce de Inside Job

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :