Depuis une dizaine d’années, le marché des compléments alimentaires explose en France. Vendues en parapharmacies ou sur internet, ces petites pilules miracles sont censées booster le métabolisme à bloc. Mais l’utilisation des compléments alimentaires n’est pas anodine pour la santé, surtout en automédication. Avant de prendre des compléments alimentaires, il y a quelques règles fondamentales à ne pas oublier.

compléments alimentaires précautions

Plusieurs précautions sont à prendre avant d’adopter une cure de compléments alimentaires. PHOTO//CC0 Domaine public

Ginseng, guarana, caféine, et autres vitamines compilées en une pilule à avaler pour le plus grand bien de notre organisme. C’est le principe des compléments alimentaires dont le succès ne se dément pas depuis plus d’une dizaine d’années. Selon l’Anses, 29% des Français ont déclaré avoir consommé des compléments alimentaires en 2017, contre seulement 20% en 2007. Le succès de ces pilules vantant leurs mérites comme des pouvoirs magiques s’explique par les promesses qu’elles impliquent. Perdre dix kilos, faire une cure détox ou soigner ses troubles du sommeil, tout devient possible avec les compléments alimentaires. Mais quel crédit apporter à tout cela? Peut-on réellement retrouver une taille de guêpe en ingérant chaque matin un cachet avec son verre de jus d’orange?

Selon le Syndicat national des compléments alimentaires, deux tiers des Français déclarent croire « aux vertus des compléments alimentaires ». Mais la communauté scientifique n’est pas toujours être animée par le même engouement que les consommateurs de compléments alimentaires. Cela vient premièrement du fait que tous les compléments alimentaires ne se valent pas. En effet, selon l’Anses, seuls les substituts à une alimentation carencée seraient à réellement considérer comme compléments alimentaires. En d’autres mots, le comprimé de magnésium qui vient compenser une carence est bien un complément alimentaire. Toutefois, la pilule pour préparer le bronzage ou avoir un ventre plat avant l’été, non.

Lire aussi : Les compléments alimentaires, un marché en plein essor

Les compléments alimentaires, à savoir utiliser avec précaution

Comme pour tout médicament, les personnes qui utilisent quotidiennement des compléments alimentaires devraient suivre un avis médical. Il en va de même avant de débuter une quelconque cure minceur à base de comprimés. Un professionnel de la santé pourra repérer les éventuelles carences à pallier avec un complément à votre alimentation. Et à l’approche du printemps, rappelons que les alliés d’un corps élancé sont une alimentation équilibrée et une pratique sportive.

En clair, les divers compléments alimentaires, comme par exemple les compléments alimentaires GR health Care ne sont pas des solutions miracles. Ils ne pourront jamais pallier une alimentation totalement déséquilibrée ou un mode de vie excessif. En revanche, dans le cadre d’une routine quotidienne saine et sous avis médical, ils peuvent être d’un bon soutien pour donner un coup de boost transitoire. À des moments charnières de la vie, comme la grossesse ou la ménopause, les compléments alimentaires peuvent également se révéler d’un grand soutien. Mais chacun doit garder en tête que malheureusement les compléments alimentaires ne feront jamais de nous des super-héros. Dommage!

Article sponsorisé


La rédaction vous conseille aussi :