Le documentaire « Jus, yaourts, biscuits, où sont passés les fruits ? » (52 min, réalisé par Eric Edward Wastiaux) décortique notre consommation de fruits. En jus, compotes, yaourts, biscuits ou encore surgelés… que reste-t-il de leurs qualités nutritionnelles et de leur atout « santé » ?

Jus, yaourts, biscuits, où sont passés les fruits?

Le documentaire « Jus, yaourts, biscuits, où sont passés les fruits? » sera diffusé sur France 5 le Dimanche 8 mars 2015 à 20h40

Le Plan national nutrition santé vante les mérites des fruits et légumes. Les Français cherchent donc à consommer à tout prix leurs « 5 fruits et légumes par jour ». Mais sous quelle forme consomment-ils leurs fruits ? Sur les 11 millions de fruits consommés chaque année en France, 60 % se trouvent dans les produits étiquetés «à base de fruits» : jus, yaourts, biscuits, compotes, surgelés. La consommation de fruits «transformés» a augmenté de 40% depuis dix ans tandis que celle des fruits frais a baissé de 6%.

Les fruits dans les jus de fruits, nectars, sodas et smoothies

Au moment de choisir un jus de fruits, il est parfois difficile de s’y retrouver. Le terme « nectar » semble nous réserver ce qu’il y a de meilleur dans le fruit. En réalité, il s’agit d’un mélange de pulpe de fruits, de sucres et d’eau.

Les 100 % jus de fruits ne contiennent que du jus de fruits et sont majoritairement pasteurisés. La pasteurisation évite la fermentation, mais fait perdre une partie des qualités nutritionnelles, jusqu’à la moitié de la vitamine C. Les 100% jus de fruit frais sont obtenus par simple pression : ils gardent l’intégralité des nutriments. C’est aussi le cas des smoothies qui conservent l’intégralité des vitamines et sucres des fruits.

Mais attention à la liste des ingrédients ! Certains fabricants vantent la présence d’ingrédients, alors qu’ils sont minoritaires. Par exemple, Foodwatch s’insurge contre le smoothie « Fraise et mûre » d’Innocent : le produit est constitué que de 4% de fraise mixée et 6% de mûre, mais de 40 % de pomme !

A côté, on trouve les sodas qui ne contiennent que peu de fruits, mais beaucoup de sucres. Si vous êtes amateur de la boisson rafraîchissante Sunny Delight, sachez également qu’elle ne contient que 5% de jus de fruits.

Attention également à la quantité de sucres présents dans ces jus ! Les marquent communiquent beaucoup sur l’aspect santé « fruits » pour vendre leurs jus. Mais les nutritionnistes mettent en garde contre la présence parfois excessive de sucres. Dans un jus de raisin, on retrouve par exemple 15 g de sucres pour 100 mL de produit, soit l’équivalent de 5 morceaux de sucre par verre. Il y a ainsi plus de calories dans une canette de jus de pomme que dans un cola…

Lire aussi : L’industrie agroalimentaire vs. Circuits courts

Gare au jus de pamplemousse !

Selon les travaux du Pr Jean-Louis Montastruc, Chef du service de pharmacologie médicale du CHU de Toulouse, la consommation de pamplemousse ou de son jus peut s’avérer dangereuse en cas de prise médicamenteuse.

Le jus de pamplemousse est un inhibiteur enzymatique : il va inhiber les enzymes du foie qui dégradent les médicaments. Cela prolonge la durée de vie de leurs effets et risque d’entraîner un surdosage. 1 médicaments sur 2, dont certains contre le cholestérol et le diabète, est concerné. Selon une étude canadienne, 85 médicaments pourraient même entraîner des troubles médicaux suite à leur interaction avec le pamplemousse.

Les confitures, compotes et biscuits

La confiture, c’est avant tout du sucre. Une confiture contient entre 55 et 64 grammes de sucres pour 100 de produit, une compote entre 20 et 25 grammes de sucres. Les compotes, notamment les fameuses Pom’Potes sont souvent vues par les consommateurs commet équivalent à un fruit. Mais ce n’est pas le cas. Elles contiennent plus de sucres, moins de nutriments.

Les parents sont souvent tentés de donner des biscuits aux fruits à leurs enfants en s’imaginant que cela leur apportera une partie des fruits nécessaires à leur bon développement. Ces biscuits contiennent généralement une gelée, une confiture ou une pâte de fruits. Ils ne remplacent en rien la nécessité de consommer des fruits frais.

Et les yaourts aux fruits ? Les yaourts aux fruits contiennent peu de fruits, les yaourts aromatisés n’en contiennent pas. Dans un rayon de supermarché, comment savoir rapidement si un yaourt est aromatisé ? Si le produit montre une photo de fruits, normalement il en contient, si les fruits sont dessinés, il sera juste aromatisé !

Les framboises surgelées serbes

Vous êtes-vous déjà demandés d’où venaient les framboises surgelées vendues toute l’année ? Et bien, majoritairement de Serbie ! Avec une production de 90 000 tonnes par an, la Serbie est le deuxième producteur mondial de framboises, derrière la Russie.

La surgélation est un bon moyen de stabiliser les vitamines. La consommation de fruits surgelés est donc à préférer aux compotes et autres confitures. Mais, mieux vaut encore favoriser tout simplement, les fruits frais pour une meilleure santé !

Auteur : Raphaël Petit, journaliste du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :