Durant le confinement les Français auraient pris 2,5 kg en moyenne. La perte de poids passera par le rééquilibrage alimentaire et la hausse de l’activité physique. Pour les plus pressés, place aux repas minceur avec un suivi diététique.

déconfinement maigrir régime
Pour beaucoup de Français, déconfinement rimera avec perte de poids. PHOTO//CC0 Domaine public

57% des Français ont pris du poids durant le confinement. La balance affiche en moyenne 2,5 kilos supplémentaires, + 2,7 kilos pour les hommes, + 2,3 kilos pour les femmes. On mange pour oublier, pour s’occuper, pour fêter le week-end, par gourmandise… Au menu, davantage d’aliments sucrés, gras et davantage d’alcool, alors même que l’activité physique est au plus bas. L’aspect émotionnel de la nourriture a pris trop de place par rapport aux réels besoins du corps, sur ce qu’il a vraiment besoin de manger pour rester en forme.

Cette prise de poids pèse sur le moral : 61% des femmes confinées sont insatisfaites de leur corpulence, 47% des hommes. Voici les résultats d’un sondage ifop commandé par Darwin Nutrition réalisé par internet du 24 au 27 avril 2020 auprès d’un échantillon de 3.045 Français âgés de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

Faire rimer déconfinement et perte de poids

Dans ces circonstances, les Français veulent lutter contre leur surpoids. Pour ce faire, ils pensent manger plus équilibré à partir du 11 mai. 56 % des Français projettent de manger plus sain et équilibré, sans faire de régime. Cette proportion s’élève à 61% pour les Français ayant pris du poids lors du confinement. Ils sont même 18% à prévoir un réel régime alimentaire, 15% des hommes et 21% des femmes.

La première chose à faire pour perdre du poids lors du déconfinement est de marcher et faire de l’exercice physique. C’est l’occasion aussi de prendre en compte de nouvelles habitudes alimentaires et manger moins de produits transformés. Lors du confinement, 42% des Français affirmaient passer plus de temps en cuisine pour préparer les repas. 29% d’entre eux faisaient plus d’aliments maison, comme le pain et les yaourts. Le local, l’équitable et le bio ont le vent en poupe. Ces bonnes habitudes doivent perdurer post-confinement. Près de trois Français sur 10 déclarent d’ailleurs qu’ils accorderont plus d’importance à l’impact de leur alimentation sur l’environnement post-confinement.

Lire aussi : Le WWF propose le régime flexitarien pour manger mieux et pas plus cher

Des repas minceur pour vous faciliter la vie

On ne le rappellera jamais assez : le plus efficace pour garder un poids stable est de faire de l’activité physique et de manger équilibré.Les régimes comportent plusieurs risques. Un projet de perte de poids important se doit d’être accompagné par une suivi diététique sérieux. À l’opposé du fait-maison, des entreprises livrent des repas minceur comprenant tous les repas de la journée aux personnes qui n’ont pas le temps de préparer leur repas. C’est par exemple le cas de Comme J’aime, de Cheef et de Kitchendiet. Ce dernier a fait appel à Mauro Colagreco, chef 3 étoiles Michelin dont le restaurant a été élu meilleur restaurant au monde en 2019. Des diététiciens suivent les personnes en consultation téléphonique durant toute la durée du programme. Elles conseillent et adaptent le programme aux besoins et au rythme de vie de leur client. À vous désormais de faire votre choix pour perdre du poids !

Auteur : Matthieu Combe, journaliste du magazine Natura Sciences


La rédaction vous conseille aussi :