Le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) a été créé en 2006. Il permet aux particuliers de faire financer leurs travaux d’économies d’énergie par les fournisseurs d’énergie : énergéticiens, vendeurs de carburant, réseaux de chaleur…

maison écologique

Les CEE permettent de financer différentes opérations pour rendre son logement plus écologique. PHOTO//CC0 Domaine public

Près de 400 opérations standardisées ou spécifiques d’économies d’énergie sont aujourd’hui financées par les CEE. Objectif : Rendre sa maison écologique ! C’est notamment grâce à ce dispositif que des entreprises proposent des ampoules LED gratuites ou l’isolation de combles perdus à 1 euro. Pas d’arnaque à l’horizon.

Les CEE financent aussi l’achat de chaudières performantes, d’énergies renouvelables, d’isolation en tous genres… Des entreprises jouent le rôle d’intermédiaire entre les entreprises qui ont des obligations d’économie d’énergie et les demandeurs. Pour être éligibles en tant que particulier, le revenu fiscal de référence du foyer qui fait la demande doit être inférieur aux plafonds de l’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (Anah). Soit un plafond d’environ 35.000 € pour un couple sans enfants en Ile-de-France et 27.000 € ailleurs.

Lire aussi : Le chauffage électrique se réinvente!

Construire une maison tout électrique, ou rénover?

Tout le monde ne peut pas faire construire sa maison passive ou positive en énergie! Mais grâce à ces CEE, il est possible de rénover son logement et de le faire fonctionner intégralement grâce aux seules énergies renouvelables. Le choix est large : Pompe à chaleur, insert bois, poêle à bois, panneaux photovoltaïques, chauffe-eau solaire, éolienne domestique… Et désormais, il est même possible d’autoconsommer sa propre production électrique renouvelable grâce à une loi publiée récemment par Ségolène Royal.

Auteur : Raphaël Petit, journaliste du webzine Natura-sciences.com

Natura Sciences en accès libre grâce à vous !

Natura Sciences est un média qui appartient intégralement à ses lecteurs et à ses journalistes. Nous avons fait le choix de refuser les publicités pour préserver notre indépendance. Nos articles sont en accès libre pour que tout le monde puisse s’informer sur les enjeux écologiques et climatiques, sans distinction de revenus.

Mais l’information a un coût. Nous faisons donc appel à vous pour financer nos travaux et rémunérer notre équipe. C’est ainsi que nous pourrons vous proposer rapidement encore davantage de contenus, de reportages et d’enquêtes.

Nous avons besoin de vous, merci pour votre soutien !


La rédaction vous conseille aussi :