Disha Ravi arrestation inde
Disha Ravi a été arrêtée samedi dernier à son domicile. PHOTO//DR

Disha Ravi, une militante indienne pour le climat de 22 ans, a été arrêtée samedi par la police à son domicile. Les autorités lui reprochent d’avoir repartagé une “boîte à outils” servant à soutenir les manifestations et amplifier le mouvement d’agriculteurs. Incarcérée, elle risque la prison à vie. Les motifs évoqués : “sédition”, “complot criminel” et “organisations d’émeutes”.

Ce petit guide de deux pages invite à partager des hashtags de solidarité sur les réseaux sociaux et à signer des pétitions. En plus, il invite à participer aux rassemblements et à interpeller les représentants gouvernementaux quant à la situation des paysans. Début février, Greta Thunberg l’avait posté sur Twitter.

Dans un communiqué, la police qualifie Disha Ravi de “conspiratrice ayant joué un rôle clé dans la rédaction et la diffusion du document”. Mais elle est surtout l’une des fondatrices du mouvement Fridays For Future India. Ce mouvement est membre du réseau international de protestation créé par Greta Thunberg. Il dénonce l’inaction des gouvernants sur la question du changement climatique.

Jairam Ramesh, un ancien ministre et parlementaire membre du parti du Congrès (principale formation d’opposition), a qualifié son arrestation et sa détention de “harcèlement et d’intimidation injustifiés”. Une coalition de groupes d’activistes réclament sa libération, se disant “extrêmement inquiète pour sa sécurité”.

Depuis la fin novembre, les agriculteurs campent sur les routes menant à la capitale New Delhi. Ils demandent l’abrogation des nouvelles lois agricoles qui visent à “libéraliser” leur secteur d’activité. Ce mouvement constitue l’un des plus grands défis auxquels a eu à faire face le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi depuis son arrivée au pouvoir en 2014.

Bloquer de nouveaux comptes sur Twitter

Outre la répression dans la rue, les autorités indiennes ont demandé à Twitter de bloquer des centaines de comptes. Elles leur reprochent d’avoir posté des commentaires critiquant les nouvelles lois sur l’agriculture. Ces dernières cristallisent depuis quelques mois la colère des agriculteurs.

New Delhi a réagi avec colère aux récents tweets de protestations émanant de célébrités. Récemment, Rihanna et la nièce de la vice-présidente américaine Kamala Harris, Meena Harris, ont apporté leur soutien aux agriculteurs. Les autorités qualifient ces tweet de “sensationnalistes”. Suite à ces messages, la police a lancé le 5 février une enquête sur ceux qui attisent “mécontentement et malveillance” à l’encontre du gouvernement. Elle a rapidement mené à l’arrestation de Disha Ravi.

Natura Sciences avec AFP

VOTRE SOUTIEN À NATURA SCIENCES EST CAPITAL !

Natura Sciences est un média indépendant qui permet à tout le monde de s’informer sur les enjeux écologiques et climatiques. Nous avons fait le choix de refuser les publicités pour préserver notre indépendance.

Mais l’information a un coût. Nous faisons donc appel à vous pour financer nos travaux et rémunérer notre équipe. C’est à ce prix que nous pourrons vous proposer rapidement encore davantage de contenus, de reportages et d’enquêtes.

Nous avons besoin de vous, merci pour votre soutien !


La rédaction vous conseille aussi :