45-site
Les Français estiment que le numérique a un impact négatif sur l’environnement. // PHOTO : 2shrimpS / Shutterstock

Selon l’institut de sondage Harris Interactive pour SQLI Digital Expérience, groupe européen de services digitaux, 45% des Français estiment que le numérique a un impact négatif sur l’environnement. Ils sont 39 % à considérer qu’il a au contraire un impact positif sur la protection de l’environnement. Pour 85% des Français, la réduction de l’impact du numérique sur l’environnement est un sujet prioritaire.

Les Français attribuent plutôt un impact positif au numérique en matière de développement économique (66 %), d’emploi (59 %) ou même de qualité de vie au quotidien (63 %). La proposition de loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique, adoptée par les sénateurs en janvier dernier, sera discutée aujourd’hui en séance publique à l’Assemblée nationale.

Réduire l’empreinte environnementale du numérique

Les impacts environnementaux du numérique représentaient 2% de l’empreinte de l’humanité en 2010. Ils atteignaient de l’ordre de 4% en 2020 et devraient atteindre 6% en 2025.Le texte propose plusieurs mesures pour réduire l’empreinte et insiste sur le renouvellement des équipements, notamment des terminaux, responsables de 80 % de nos impacts numériques si on considère le cycle de vie complet. Ainsi, le projet de loi entend inciter les fabricants à plus d’éco-conception et aussi s’attaquer à l’obsolescence logicielle. Il propose ainsi de dissocier les mises à jour nécessaires à la conformité des terminaux des mises à jour évolutives ou de confort.

Source : Harris Interactive

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :