greenpeace action soja

Vers 5h30 ce matin dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), dix activistes de Greenpeace ont bloqué un entrepôt de stockage Sea Invest qui stocke chaque mois des tonnes de soja importées. Selon Greenpeace, Saint-Nazaire est le premier port d’importation de soja en France. Dans une vidéo postée sur Twitter, Cécile Leuba, chargée de campagne Forêts chez Greenpeace France, indique que l’action vise à dénoncer l’inaction du gouvernement sur la question de la “déforestation importée”. Celle-ci correspond à la déforestation provoquée par la culture d’un produit destiné à l’export.

En Amérique latine, la culture du soja est l’une des principales causes de déforestation. Or, selon la base de donnée de l’ONU Comtrade et l’office statistique de l’Union européenne Eurostat, les importations françaises de soja dépasseraient les 3 millions de tonnes par an. Cette légumineuse importée sert principalement à la nourrir des animaux d’élevage, en particulier des porcs et des poulets.

Lire aussi : La forêt amazonienne brésilienne atteint un point de bascule climatique

Source : Greenpeace

Photo : Sidney Léa Le Bour / Greenpeace

VOTRE SOUTIEN À NATURA SCIENCES EST CAPITAL !

Natura Sciences est un média indépendant qui permet à tout le monde de s’informer sur les enjeux écologiques et climatiques. Nous avons fait le choix de refuser les publicités pour préserver notre indépendance.

Mais l’information a un coût. Nous faisons donc appel à vous pour financer nos travaux et rémunérer notre équipe. C’est à ce prix que nous pourrons vous proposer rapidement encore davantage de contenus, de reportages et d’enquêtes.

Nous avons besoin de vous, merci pour votre soutien !


La rédaction vous conseille aussi :