Le procès de l’ancien patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, s’ouvrir finalement le 16 septembre à cause de la pandémie, a annoncé mercredi la justice allemande. La justice le poursuit dans le scandale du Dieselgate des moteurs truqués. Ce procès devait initialement s’ouvrir le 25 février, puis le 20 avril. 

Martin Winterkorn, ancien patron de Volkswagen
Martin Winterkorn, ancien patron de Volkswagen. // PHOTO : Volkswagen AG, CC BY 3.0

Martin Winterkorn et quatre autres anciens responsables du groupe devront répondre des accusations de “fraude en bande organisée” et “fraude fiscale aggravée”. Les comparutions doivent durer jusqu’à début juillet 2023, a précisé le tribunal de Brunswick.

Il s’agira du deuxième grand procès automobile en Allemagne dans le scandale du Dieselgate, qui a éclaté en septembre 2015. Le constructeur avait alors reconnu avoir truqué 11 millions de voitures. L’objectif? Qu’elles affichent des niveaux d’émission d’oxydes d’azote inférieurs à la réalité.

L’autre procès pénal en cours vise Rupert Stadler, ancien patron d’Audi, la filiale premium du groupe Volkswagen. Le procès s’est ouvert le 30 septembre 2020. La justice l’accuse de “fraude”, “émission de faux certificats” et “publicité mensongère”.

Le groupe Volkswagen a tiré un trait sur une grande partie du scandale avec une facture dépassant les 30 milliards d’euros. La plus grande partie a été payée aux États-Unis. Sous la houlette de son actuel patron Herbert Diess, le groupe aux douze marques a annoncé en mars un plan offensif pour dominer le marché de la voiture électrique d’ici cinq ans.

Natura Sciences avec AFP

VOTRE SOUTIEN À NATURA SCIENCES EST CAPITAL !

Natura Sciences est un média indépendant qui permet à tout le monde de s’informer sur les enjeux écologiques et climatiques. Nous avons fait le choix de refuser les publicités pour préserver notre indépendance.

Mais l’information a un coût. Nous faisons donc appel à vous pour financer nos travaux et rémunérer notre équipe. C’est à ce prix que nous pourrons vous proposer rapidement encore davantage de contenus, de reportages et d’enquêtes.

Nous avons besoin de vous, merci pour votre soutien !


La rédaction vous conseille aussi :