opposition au déploiement de la 5G

5G : un semblant de consultation citoyenne sur les risques sanitaires

Dans son nouvel avis, l’Anses pointe le manque de données pour estimer le risque lié aux nouvelles fréquences qui seront prochainement déployées. Face à la controverse, l’agence sanitaire a décidé de mettre son avis et le rapport de ses experts en « consultation publique » pendant six semaines. Pas de quoi faire oublier le déploiement forcé de cette nouvelle génération de téléphonie mobile aux opposants.