Ca y est, l’équipage appareillera le mercredi 20 juin à 8h00 du matin, heure locale, d’Oceanside sur le voilier « Obsession », un monocoque de 14 m. Le Capitaine Lee Georges est un professionnel de la mer et a plusieurs missions scientifiques à son actif. Espérons qu’il n’y ait plus de mauvaises surprises ! Voici le journal de bord n°2.

Georges et Alain, les 2 membres de l’équipe encore à San Diego pour poursuivre la mission

Lundi 11 juin

Nous prenons la direction de Los Angeles airport vers 9h00 du matin, dans le véhicule prêté par Dee. Le silence règne en maître. Sean et Alain doivent reprendre l’avion pour Paris. Les retards accumulés de la mission ont eu raison d’eux. Ils doivent reprendre le boulot. C’est très dur pour eux de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout. Merci à eux pour tous les efforts fournis pour sauver la mission. Georges et moi, les laissons à l’aéroport car leur avion accuse lui aussi un retard de plusieurs heures. Nous reprenons la route vers les marinas entre Los Angeles et San Diego dans l’espoir de trouver un propriétaire de bateau qui s’ennuie dans sa marina et qui accepterait de partir avec nous !!

Plusieurs contacts sont pris dans les différentes marinas, Long beach, Dana Point, Ocean side. Nous nous installons dans un hôtel pour envoyer des e-mails à tous les personnes rencontrées ce jour, susceptibles de nous aider. En parallèle, Glenn nous confirme que son bateau est prêt à Salinas.  Thierry, lui, a réussi à remettre en route le moteur de l’Elan qui devrait se rendre rapidement à San Diego. Nous avons donc l’espoir que d’ici la semaine prochaine quelque chose se dessine à l’horizon pour mener à bien notre mission.

Mardi 12 juin

Nous sommes allés à la rencontre de la fondation Algalita et nous avons rencontré Jeanne  Gallagher qui nous a accueillis à bras ouverts. Nous lui avons raconté nos mésaventures et bien sûr lui  avons demandé si elle connaissait un capitaine et son bateau prêt à partir. Elle nous a donné le contact  d’une personne qui a fait plusieurs fois le trajet pour eux,  il s’appelle Dave Robinson. Elle l’aurait eu au  téléphone, il serait presque partant. Nous l’avons contacté par mails en lui précisant nos conditions et nous  attendons une réponse.

L’Elan a pris la mer ce soir pour être à San Diego demain matin 13 juin vers 7h00, c’est une bonne nouvelle pour nous, affaire à suivre. En parallèle, la mission d’Algalita dans le pacifique EST connait des retards aussi, suite à un Typhon  et quelques soucis de pompe !!! Mais la mission repart demain sur Hawaii. Bon Courage à eux.

Jeudi 14/06/12

Jeudi matin 7h00 – Georges et moi-même sortons de la chambre avec des yeux encore bien fatigués  de cette nuit à penser à la réponse du Capitaine Lee Georges. Va-t-il dire oui ou non ? Nous savons que cette journée est très importante pour l’avenir de la mission.

8h30 – Le skipper nous appelle, et souhaite nous rencontrer cette fois au Scripps (l’équivalent de l’Ifremer en France) pour faire un point sur les bouées que nous devons larguer pour le compte de la NOAA.

11h00 – L’heure de notre rendez-vous. Nous contactons Chris McCall (notre contact au Scripps) et lui annonçons notre venue ainsi que celle du Skipper. Nous sommes très bien reçus. Nous ouvrons  le colis de la bouée Gyroplastic (la bouée expérimentale de l’ICAM),  et faisons le point sur les autres bouées tous ensembles. Le skipper annonce  qu’il peut en prendre 7 en plus de la Gyroplastic ! Avec Georges nous nous regardons en pensant la même chose : « il est partant ? » Nous pensons qu’il souhaitait rencontrer les gens du Scripps pour s’assurer de notre légitimité à larguer ces bouées et qu’elles ne contenaient pas des matières illicites !!

Une fois le capitaine rassuré nous nous quittons en attendant encore un feu vert de son assurance, que l’on obtiendra durant l’après-midi qui suit, passée à se ronger les ongles…  Un contrat d’affrètement a été  signé ! Ca y est, nous appareillerons le mercredi 20 juin à 8h00 du matin, heure locale, d’Oceanside sur le voilier « Obsession », un monocoque de 14 m. Le Capitaine Lee Georges est un professionnel de la mer et a plusieurs missions scientifiques à son actif. Le bateau n’a pas l’histoire et l’esthétique de l’Elan, mais au moins, nous assurons la mission.

Vendredi 15 juin

Quel bonheur aujourd’hui ! Rendez-vous au Scripps pour la récupération des bouées, Direction Oceanside pour retrouver le bateau et le capitaine « Les Georges » (c’est son prénom et nom de famille) pour effectuer un inventaire du bateau. Nous passerons en revue tout le matériel de sécurité, l’informatique de bord et l’état des voiles, nous effectuerons des prises de ris (réduction de voilure en cas trop vent violent) etc…. Tout est OK.

Nous sommes enfin dans la préparation de la mission. Cette journée se terminera au yacht Club de la Marina devant une bière, afin de présenter les Frenchies qui vont en mission sur le Garbage patch. Beaucoup de questions nous seront posées sur cette problématique qui est connue ici, mais que très peu de marins ont pu approcher. Mais tout le monde connait au moins un bateau qui a vécu des déboires avec les déchets !!! Nous verrons bien et nous nous sommes bien entraînés avec l’Elan 😉

Samedi 16 juin

Réveil 9h00, nous avons fait la grâce matinée car depuis hier nous avons un peu moins la pression ! Direction les centres commerciaux pour les derniers préparatifs et le matériel qui manque.
Ensuite nous allons récupérer Thierry, le capitaine de l’Elan qui vient d’arriver à San Diego avec seulement deux mois de retard….Le fait de revoir le bateau nous fait un pincement au coeur, nous aurions bien aimé partir avec lui. Mais nous percevons bien que la Goélette a trop souffert lors de sa remontée. Le génois déchiré lors de la tempête que nous avons subie, le pilote auto en panne et une fuite d’huile sur la barre franche suite à son remorquage par les Gardes Côtes Mexicains (qui avaient aussi cassé le safran!)… La vieille dame a bien donné. Nous décidons de ne plus parler du passé et d’aller de l’avant ! Affaire à suivre…..

Auteurs : Patrick Deixonne et Georges Grépin


La rédaction vous conseille aussi :