Natura Sciences, c’est le média du défi climatique qui analyse l’actualité sous le prisme de l’écologie et du climat avec un mot d’ordre : Urgence 2030. Nous nous fixons une mission : documenter les facteurs qui favorisent ou qui bloquent l’émergence d’une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant, d’ici 2030.

Un média indépendant et sans publicité !

Face à la crise écologique et climatique, et pour accompagner une transformation profonde de notre société, nous sommes actuellement en pleine transition et lançons un abonnement en pré-vente exclusive sur la plate-forme de financement participatif Ulule jusqu’au 10 novembre. Nous y dévoilons notre nouveau logo, un aperçu de son nouveau site Internet et nos projets éditoriaux à venir.

Notre message en vidéo pour vous

Une équipe passionnée

Matthieu Combe, directeur de la publication

Ingénieur chimiste de formation, Matthieu a créé Natura Sciences en avril 2009, pendant ses études, pour se consacrer pleinement à la compréhension des enjeux globaux. Il a publié son premier livre Consommez écologique : Faits et gestes  en 2014, puis le livre enquête Survivre au péril plastique en mars 2019 aux Éditions Rue de l’Échiquier pour lequel il reçoit le prix Roberval Grand Public 2019. Pour lui, l’urgence appelle à l’action. “Le temps n’est plus à la simple prise de conscience, mais aux actions à la hauteur des enjeux. Je suis particulièrement scandalisé par la résistance à toute décision écologique ambitieuse. Les demi-mesures ne suffisent plus, il faut enclencher une transformation profonde de nos sociétés si l’on veut réellement inverser la courbe des émissions mondiales de gaz à effet de serre avant 2025.

Retrouvez-le sur FacebookLinkedIn et Twitter.

Chaymaa Deb, rédactrice en chef

Chaymaa est diplômée d’un master II en histoire suivi à la Sorbonne. Elle a grandi dans le sud de la France, à Nice. La Côte d’Azur, c’est un merveilleux paysage de carte postale, avec la mer, la montagne, les plages, la Croisette et la Promenade des Anglais. Mais c’est aussi des tonnes et des tonnes de poubelles déversées tous les ans sur les plages, des rues bourrées de détritus, surtout en haute saison. Plusieurs de ses proches ont été atteints par des maladies incurables, comme le diabète, ou le cancer. Certains s’en sont sortis, mais d’autres sont décédés. Souvent, les médecins disaient que le mode de vie et l’environnement étaient en cause. Elle a alors décidé de mettre ces questions en lumière et a rejoint Natura-Sciences en 2016. Avant cela, elle est notamment passée par Nice-Matin et l’émission Radio Brunet de RMC.

Retrouvez-la sur Facebook,  LinkedIn et Twitter.

Ouns Hamdi, journaliste

Ouns est journaliste, et a notamment écrit pour Reporterre, Slate et RFM. Pour elle, l’indépendance des médias est un sujet capital. Elle défend cette cause : “La presse indépendante est vitale dans ce monde en mutation. Elle nous permet d’ouvrir le champ des possibles et d’imaginer en toute liberté l’avenir de notre planète. Détachée des intérêts personnels, pour le bien commun.

Retrouvez-la sur LinkedIn et Twitter.

Léo Sanmarty, journaliste reporteur d’image

Léo est journaliste reporter d’images, et a notamment travaillé pour Arte, Climatico et Slate. Il souhaite particulièrement donner à voir ce monde en mutation. Il l’affirme : “Les enjeux climatiques sont des sujets qu’on ne peut plus balayer d’un revers de la main. À travers l’image, nos interviews et nos reportages, je cherche à mettre en lumière ces problématiques pour qu’elles ne soient plus dans l’ombre de la caméra.

Retrouvez-le sur LinkedIn et Twitter.

Jeanne Guarato, journaliste

Jeanne est journaliste et a notamment travaillé pour La Tribune de Lyon. Pour elle, chacun peut faire des actions à son échelle, mais il faut réfléchir d’urgence à un nouveau modèle de développement. Elle y croit : “Nous pouvons limiter les dégâts, chacun à notre échelle. Il faut une prise de conscience globale qui s’accompagne d’un changement de modèle économique.

Retrouvez-la sur LinkedIn et Twitter.

Sophie Cayuela, journaliste

Sophie est journaliste et a notamment travaillé pour France 2 et Le Progrès. La cause animale la touche particulièrement. Elle met en avant cette sensibilité : “Le bien-être animal me touche particulièrement. Il est selon moi nécessaire de sensibiliser toutes générations sur la protection des espèces, thème encore préoccupant au quotidien.

Retrouvez-la sur LinkedIn et Twitter.

Amira Rouabhi, chargée de communauté

Amira Rouabhi est notre chargée de communauté. Particulièrement intéressée par le dialogue, elle fait le pont entre nos journalistes et nos lecteurs. “Il est important pour moi de communiquer et de pouvoir m’exprimer sur la question environnementale en la liant aux questions de genre et de justice sociale.