Auteur : Bernard Drobenko Editeur : Editions Johanet. 228 pages Date de parution : Juin 2012 Prixindicatif : 24 €

Dans la 2ème édition de son livre Le Droit à l’eau : une urgence humanitaire, Bernard Drobenko analyse la nécessité de répondre aux besoins fondamentaux en eau des populations. Ce droit à l’eau s’élèverait à 50 litres d’eau salubre par jour pour répondre aux enjeux sanitaires et de santé publique liés à la toilette et à la lessive. Au-delà des questions d’eau potable et d’assainissement, l’auteur analyse les enjeux géostratégiques, géopolitiques, économiques, écologiques et sociaux majeurs liés à l’eau.

Les divers rapports établissent qu’un peu plus d’un milliard cent millions d’êtres humains ne disposent pas d’une eau potable tandis que deux milliards six cents millions d’êtres humains ne disposent pas  d’un système d’assainissement. Tous les jours meurent des milliers de personnes qui ne disposent pas d’eau potable pour survivre et qui subissent les effets de l’absence d’équipements d’assainissement. L’opinion publique est capable de se révolter lorsqu’un individu est torturé et pourtant, ces décès qui auraient pu être évitées passent inaperçu, souligne l’auteur. Cette absence d’assainissement a des conséquences majeures sur les milieux aquatiques. En effet, plus de 80 % de la pollution marine est d’origine tellurique . Ainsi, plus des trois quarts des égouts des pays du Sud se déversent sans traitement dans les rivières, lacs ou zones côtières et dans certaines zones, c’est plus de 90 %…

Ce livre permet de situer d’abord le contexte planétaire et régional, mais aussi local qui conduit à cette situation dramatique. Il étudie les obstacles à la réalisation de ce droit et identifie les divers enjeux préalables à sa mise en œuvre, décrit l’émergence de ce droit, son affirmation progressive et les modalités de sa reconnaissance. Il identifie les conditions, y compris matérielles, permettant de fournir à chaque être humain le minimum d’eau nécessaire à la satisfaction de ses besoins fondamentaux et de disposer d’un équipement pour récupérer les eaux usées domestiques. En se fondant sur une exigence de volonté et de courage, tout en dégageant rapidement les moyens disponibles, l’auteur fait le pari que l’intelligence humaine est en capacité de générer une solidarité effective, un vecteur pour la paix.

Bernard Drobenko est enseignant chercheur en droit public, juriste de droit public, auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles dans le domaine des droits de l’eau, de l’urbanisme et de l’environnement.

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com

La rédaction vous conseille aussi :