jo le paysan haro sur les OGM
Jo le paysan – Tome 4 – Haro sur les OGM

La famille Martinel pratique l’agriculture raisonnée. Le champ des nouveaux voisins est entouré de barbelés… Et Jo découvre des épis de maïs anormalement gros dans son champ. Que cache son voisin… ? Un hélicoptère guette la ferme pendant que son banquier négocie un nouvel emprunt. Son banquier est d’ailleurs très gentil : Jo a pu s’acheter un tracteur flambant neuf et une nouvelle camionnette… Il y a aussi Daniel Boisjoli qui exploite une biscuiterie et dont les amis exploitent les champs suspects… Jo va être pris, bien malgré lui, dans le combat entre les « anti » et les « pro » OGM.

La BD Jo Le Paysan, Haro sur les OGM » de Marc Bernard et Guillaume Legoupil mélange un peu tous les thèmes : faucheurs d’OGM, élevage industriel en batterie, main-basse du secteur bancaire sur les agriculteurs… Malgré tout, ce quatrième tome de Jo le paysan ne prend aucun engagement dans le débat. S’il craint d’être « dans le collimateur d’une bande de faucheurs d’OGM », Jo explique le fonctionnement des OGM à ses enfants, pour en venir à la conclusion qu’« il n’est pas possible d’être absolument pour ou contre les OGM. » Jo est ami avec un éleveur de 40 000 poulets en batterie, même si ce dernier se moque gentiment de son engagement pour une « agriculture raisonnée ». Cette BD a donc le mérite d’aborder un domaine trop souvent oublié sans tomber dans le militantisme primaire qui aurait pu rendre la critique trop facile.

Matthieu Combe

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :