La pollution de l’air et la pollution sonore engendre divers effets sanitaires. Comment les Français ressentent-ils la pollution et comment cherchent-ils à se protéger? Sondage.

pollution de l'air pollution sonore

La pollution de l’air et la pollution sonore font parti du quotidien des grandes agglomérations comme Paris. PHOTO//CC0 Domaine Publique

Selon une étude sur le ressenti des Français des grandes agglomérations, les Français souffrent déjà de la pollution de l’air et de la pollution sonore. Réalisée par Lecomparateurassurance.com sur un échantillon de 1003 personnes représentatives de la population française, l’étude cherche à comprendre le ressenti des Français urbains face à la pollution.

71 % des sondés affirment avoir déjà ressenti les effets de la pollution de l’air de la ville dans laquelle ils habitent. Celle-ci peut prendre différentes formes : une irritation des yeux, une toux, un essoufflement, une crise d’asthme ou une pharyngite… 74 % des Français interrogés ont personnellement subi des conséquences du fait de nuisances sonores. Parmi ces personnes, 44 % ont été ou sont victimes de sommeil difficile, 37% de fatigue, 33% de stress et 26% de maux de tête. 11% d’entre eux ont même souffert d’acouphènes.

Les Français ressentent la pollution

L’étude révèle que la plupart des Français ont déjà ressenti les effets de l’insalubrité atmosphérique sur leur santé. Parmi les personnes composant l’échantillon interrogé, 53 % ont affirmé avoir effectivement ressenti directement les effets de cette pollution sur leur santé. Mais seulement 15 % d’entre eux consultent un médecin lorsqu’ils ressentent ces effets. Dans le même échantillon, 42 % en ont ressenti les effets sur la santé de leurs enfants et seulement 17 % d’entre eux ont pu consulter un médecin dans ces cas.

Parmi les Français prêts à modifier leur quotidien ou leur milieu pour éviter les effets de la dégradation de l’air, 34 % ont envisagé de changer de ville afin de s’établir ailleurs, dans un lieu où l’air est moins pollué.

Lire aussi : Installer un purificateur d’air à la maison ou au travail ?

Adapter les assurances à la pollution

La pollution fait désormais partie du quotidien des Français. 29% des Français habitants dans les grandes agglomérations se déclarent même intéressées par une complémentaire santé qui prendrait en compte les nuisances liées aux pics de pollution.

Les jeunes s’intéressent particulièrement à la question. 47 % des jeunes âgés entre 18 ans et 24 ans sont intéressés par des mutuelles santé qui pourraient prendre en compte les méfaits que cause la pollution sur la santé. En particulier, 91% d’entre eux souhaiteraient davantage de conseils sur les bonnes pratiques à adopter pour éviter de souffrir de ces pics de pollutions. 90% voudraient recevoir en temps réel des informations sur les lieux à éviter lors des pics de pollutions.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 3 millions de personnes dans le monde meurent chaque année à cause d’une mauvaise qualité de l’air. Selon ces estimations, la pollution de l’air entraîne environ 5 % des décès enregistrés dans le monde chaque année. En France, certains facteurs tels que la région ou la densité de la population, peuvent en atténuer ou en accentuer les effets.

Auteur : Matthieu Combe, journaliste du magazine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :