Les Français font confiance à l’eau du robinet. Simple d’accès et non stockée dans des bouteilles en plastique, l’eau du robinet séduit une majeure partie des Français. Aujourd’hui, la consommation d’eau en bouteilles a sensiblement diminué face à celle du robinet. Ce changement de mode de consommation est motivé par plusieurs paramètres.

confiance eau du robinet

8 Français sur 10 font confiance à l’eau du robinet. PHOTO// CCO Domaine public

« Une carafe d’eau du robinet s’il vous plaît ! » Une formule que les serveurs sont habitués à entendre de la part des clients au restaurant. Plus rares sont ceux demandant de l’eau en bouteille, car la qualité de l’eau du robinet n’est plus à prouver. En témoigne l’écrasante majorité de Français ayant pleinement intégré la consommation de l’eau du robinet dans leur routine quotidienne. Ainsi, selon TNS-Sofres, 67 % des Français déclarent boire quotidiennement l’eau du robinet, contre 47 % pour l’eau en bouteille. La pause désaltérante sans passer par la case bouteille est donc plus courante qu’en 2017 : trois points de plus qu’en 2017. De plus, notons que 81 % des Français déclarent faire confiance à l’eau du robinet, ce qui est une bonne nouvelle pour l’Agence de l’eau.

L’eau du robinet bien contrôlée par les autorités sanitaires

Cette confiance est liée au fait que les Français savent qu’un grand soin est apporté au contrôle de la qualité des eaux. 96 % des Français ont conscience du fait que l’eau est soumise à des contrôles sanitaires. Cependant, ils ne sont que 67 % à penser que ces derniers sont suffisants. Ceux qui affichent encore aujourd’hui une certaine défiance déplorent un manque d’information sur la façon dont est organisée la gestion de l’eau. Les informations sur l’eau permettent aux Français de considérer que leur santé est en sécurité. 7 5% d’entre eux pensent que « les normes de qualité de l’eau du robinet protègent la santé des consommateurs ».

L’eau du robinet a bon goût

En plus d’être rassurés pour leur santé grâce au travail des autorités sanitaires, les Français sont satisfaits du goût de l’eau du robinet. Alors que 72 % déclarent aimer son goût, 67 % affirment même ne pas utiliser d’appareil de traitement de l’eau. Pour les 24 % des Français les moins satisfaits, le goût est moins mis en cause que par le passé. De manière générale, les Français boivent à la fois de l’eau du robinet et de l’eau en bouteille. C’est le cas de 76 % d’entre eux. Ils ne sont en revanche que 9 % à déclarer ne jamais boire d’eau en bouteille. Le baromètre TNS-Sofres indique même que sur dix verres d’eau consommés en France, six viennent du robinet et quatre d’une bouteille.

Le prix avantageux de l’eau du robinet

Le prix de l’eau du robinet semble également expliquer son succès face à l’eau en bouteille. Ainsi, 49 % des Français affirment apprécier l’eau du robinet pour son caractère économique. À l’inverse, 11 % des Français déclarent ne jamais boire d’eau en bouteille majoritairement parce qu’elle est trop chère. Cependant, lors de leurs déplacements, les Français préfèrent encore l’eau en bouteille qu’ils considèrent plus pratique. Remplir une bouteille d’eau (en verre) chez soi avant de partir en balade n’est pas encore entré dans les mœurs.

Pollution et eau du robinet, un mauvais ménage

Si les Français se déclarent dans l’ensemble satisfaits par l’eau du robinet, elle ne manque pas d’inquiéter sur certains aspects. Ces derniers sont en effet préoccupés par les répercussions que pourrait avoir la pollution sur la qualité de l’eau. En dépit des contrôles, 78 % des Français considèrent que la pollution entraîne une moins bonne qualité de l’eau du robinet. Cette peur est infondée car le traitement et le contrôle des eaux assurent la sécurité de la consommation de l’eau.

Réutiliser les eaux usées, une idée chère aux Français

Animés par une réelle conscience écologique, les Français se déclarent prêts à laisser plus de place aux eaux usées. En effet, 86 % des Français accepteraient d’utiliser une eau du robinet issue du recyclage d’eaux usées pour des usages domestiques. Une hausse de 2 points par rapport à 2017. Cependant, ils seraient seulement 53 % à être prêts à la boire. Et dans la tête des Français, l’utilisation des eaux usées ne s’arrêterait pas à la sphère privée. C’est pourquoi 75 % d’entre eux seraient disposés à consommer des légumes arrosés avec des eaux usées dépolluées.

Quelques conseils pour utiliser au mieux l’eau du robinet

Quelques bonnes pratiques ne doivent pas être oubliées. Premièrement, on ne cuisine pas de l’eau chaude directement sortie du robinet lorsque l’on a un chauffe-eau. Ensuite, on ne laisse pas une carafe d’eau à l’air libre. On évite également de laisser une bouteille d’eau entamée à température ambiante. Enfin, il est conseillé de consommer l’eau d’une bouteille entamée dans les 48 heures.

Auteur : Chaymaa Deb, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :