L’autruche d’Afrique, Struthio camelus, a souffert et souffre encore du braconnage, notamment pour ses plumes, sa viande, sa graisse et ses oeufs. Elle fait l’objet d’une attention particulière dans différents pays pour la reconstitution de ses populations. Cela passe par des renforcements de populations au niveau des aires protégées. Celles-ci sont parfois encloses afin de mieux pouvoir gérer les effectifs.

autruche d'afrique

Autruche mâle et femelle, saurez-vous les reconnaître ? © Patrick Triplet

Un énorme travail qui devrait permettre d’assurer la survie de l’autruche d’Afrique, tout au moins dans les espaces protégés est en cours. Outre l’Homme, ses principaux prédateurs sont les hyènes, les lions, les guépards et les chacals.

L’autruche habite les zones ouvertes d’Afrique depuis les semi-déserts jusqu’à la savane arbustive. Sa répartition est discontinue ; elle a disparu de nombreuses régions. Seules les populations d’Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Mali, Mauritanie, Maroc, Niger, Nigeria, République centrafricaine, Sénégal, Soudan et Tchad, où elle est très menacée, sont inscrites à l’annexe I de la CITES qui interdit leur commerce international. L’espèce est classée en « préoccupation mineure » par l’UICN.

Comment vit une autruche ?

L’autruche peut adopter différentes structures sociales : des oiseaux en couples, un mâle avec 2 à 8 femelles, de grands troupeaux dépassant la centaine d’individus. L’espèce coexiste facilement avec d’autres herbivores. Les femelles sont matures entre 2 et 3 ans, les mâles vers 4 ans. La saison des pontes n’est pas fixe ; elle dépend des conditions climatiques.

Au moment du rut, la peau des cuisses et du cou prend chez le mâle une teinte rougeâtre. L’oiseau change de caractère et devient agressif. De temps en temps, il rugit comme un dromadaire. Le nid est creusé dans le sable ou dans un sol meuble.

Les femelles pondent à intervalles de deux jours. Lorsqu’il y a 16 à 20 oeufs dans le nid, les autruches commencent la couvaison. Le mâle couve pendant la nuit et la femelle dominante pendant le jour. La durée d’incubation est de 42 jours environ. L’autruche se nourrit principalement de végétaux, de graines, de petits mammifères, de reptiles, d’insectes et de mollusques. Elle a besoin d’eau pour s’abreuver. Dans les régions sèches et lorsque l’eau manque, elle peut survivre grâce à des plantes succulentes et aux fruits des coloquintes.

Dessine-moi une autruche

Le plus grand oiseau du monde est reconnaissable à sa haute stature et ses ailes atrophiées. La tête est petite et chauve, les yeux apparaissent démesurés comparativement à la tête. Le cou est long, sans plumes, avec une collerette blanche, bien visible chez le mâle. Les jambes très musclées sont nues jusqu’aux cuisses. Le dimorphisme sexuel est très prononcé à partir de l’âge de deux ans : les plumes du corps et des ailes sont noires chez le mâle et brunes chez la femelle. Les grandes plumes des ailes sont d’un blanc pur chez le mâle, teintées de gris et de noir chez la femelle.

Auteur : Patrick Triplet, pour le Manuel des aires protégées d’Afrique francophone (extrait)

La rédaction vous conseille aussi :