La destruction de plus de 3 tonnes d’ivoire illicite a eu lieu ce jeudi 6 février devant la Tour Eiffel en présence de Philippe Martin et de Nicolas Hulot. 698 défenses brutes ou travaillées et 15 357 objets divers ont été broyés, avant d’être incinérés dans une cimenterie. Cette destruction est un message fort envoyé aux braconniers, aux trafiquants, aux acheteurs, où qu’ils soient : en Afrique, en Europe ou en Asie.

destruction ivoire illicite

698 défenses brutes ou travaillées et 15 357 objets divers ont été broyés, avant d’être incinérés dans une cimenterie. © Matthieu Combe

« Par la destruction aujourd’hui de plus de 3 tonnes d’ivoire, d’une valeur de 1 million d’euros, ce que nous voulons dire aujourd’hui avec Nicolas Hulot est que ceci ne vaut rien », affirme Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie. « C’est un acte fort qui est amené à se répéter, puisque la France considère désormais comme indispensable pour lutter contre le trafic d’espèces menacées de détruire systématiquement les saisies auxquelles il sera procédé », poursuit-il.

Cet acte symbolique vise à participer à la lutte contre le trafic illicite de l’ivoire. « En Afrique centrale, c’est 60 % de la population des éléphants qui a été décimée ces 10 dernières années », explique Nicolas Hulot Envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète. « Le taux d’éléphants braconnés est estimé à 7,4 % au niveau du continent africain, ce qui est, évidemment, largement supérieur au taux de renouvellement de l’espèce », se désole-t-il.

Après le Kenya en juillet 2011, le Gabon en juillet 2012, les Philippines en juin 2013, les Etats-Unis en novembre 2013 et la Chine en janvier 2013, la France détruit à son tour une partie de son stock d’ivoire. Cette destruction s’accompagne d’un dispositif de lutte contre le commerce illicite d’espèces sauvages renforcé. Ces mesures seront inclues dans le projet de loi « Biodiversité » qui sera présenté au Parlement cette année. Notamment, les amendes seront multipliées par 10 pour les infractions simples : elles passeront de 15 000 à 150 000 €. Quant aux amendes pour le trafic en bandes organisées, elles seront multipliées par 5 et passeront de 150 000 à 750 000 €.

Les saisies d’ivoire illégale dans le monde ne cessent d’augmenter : 24,3 tonnes en 2011, 30 tonnes en 2012 et 41,5 tonnes en 2013. Les douanes togolaises viennent desaisir 1,7 tonne d’ivoire le 23 Janvier, puis 2,1 tonnes le 29 Janvier. Les conteneurs étaient en partance pour le Vietnam.

En complément, lire l’article : Pourquoi la France détruit-elle ses stocks d’ivoire ?

La destruction de l’ivoire illicite en images

destruction ivoire illicite paris

Philippe Martin choisit une défense pour inaugurer le broyage

 

ivoire illicite éléphants

Les cornes saisies sont de différentes tailles, témoignant du braconnage d’éléphants de plus en plus jeunes

ivoire destruction paris

Une chaîne humaine est formée pour détruire l’ivoire

 

ivoire éléphants destruction

A l’autre bout de la chaîne, la douane veille à ce qu’aucune défense n’échappe au broyage

ivoire illicite broyage

Un douanier envoie au broyage les défenses une par une

destruction ivoire france

Un tapis roulant mène les défenses au broyage

destruction ivoire éléphants

L’ivoire ressort broyé, prêt à être envoyé pour incinération

Auteur et Crédits photos : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :