Grâce à la loi sur la nouvelle organisation du marché de l’électricité (loi NOME), plusieurs fournisseurs alternatifs sont apparus sur le marché. Presque tous proposent une offre « verte », mais que se cache-t-il derrière ce titre aguicheur ?

électricité verte

Comment les fournisseurs alternatifs font-ils pour proposer des offres d’électricité « verte »? PHOTO//DR Morad HEGUI – Fotolia.com

La loi NOME a mis en place l’accès régulé des fournisseurs alternatifs à l’électricité produite par les centrales nucléaires historiques d’EDF (Arenh). Il permet aux fournisseurs français d’électricité d’acheter à EDF de l’électricité sans origine au tarif préférentiel de 42 €/MWh pour la revendre ensuite à leurs consommateurs.

Comment acheter et vendre de l’électricité verte?

Un fournisseur alternatif peut indifféremment s’approvisionner sur le marché, par des contrats d’approvisionnement avec des producteurs d’électricité renouvelable ou non, ou par l’Arenh. Pour que ces fournisseurs puissent proposer des offres « vertes », ils achètent en parallèle des garanties d’origine, auprès de producteurs d’énergies renouvelables. Celles-ci certifient qu’une quantité équivalente à ce que leurs clients consomment a bien été produite à partir de sources renouvelables. La traçabilité est financière : les clients ont la garantie qu’une petite part de leur argent va aux énergies renouvelables, en rémunérant les producteurs via leur facture d’électricité.

« Certains producteurs d’énergie verte revendent les certificats qui leur sont accordés au prorata de leur production. Nous rachetons ces certificats d’origine qui garantissent une certaine quantité d’approvisionnement d’énergie verte sur le réseau électrique, et incitent à la production d’électricité verte », précise Lampiris, fournisseur alternatif d’électricité. « Personne ne reçoit d’électricité 100 % verte ou 100 % nucléaire chez lui, parce qu’il est impossible de séparer les flux électriques sur les réseaux de distribution. En souscrivant chez Lampiris, vous vous assurez simplement que l’équivalent de votre consommation sera « verte ». Et plus les Français demanderont de l’énergie verte, plus l’incitation pour en produire sera forte, donc plus la proportion véhiculée sur le réseau de distribution sera importante », ajoute le fournisseur.

En France, les principaux fournisseurs alternatifs d’électricité verte sont Planète Oui, Lampiris, ekWateur et Enercoop.

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :