Depuis le cri d’alarme lancé en 1993 lors de la conférence de Rio, la déforestation n’a malheureusement pas diminué. Les chiffres sont alarmants : 13 millions d’hectares de forêts disparaissent encore chaque année. C’est ainsi l’équivalent d’un terrain de football qui disparaît toutes les deux secondes !

Campagne de sensibilisation FSC France en faveur de la consommation responsable. © FSC

Depuis 20 ans, FSC (Forest Stewardship Council) s’engage en faveur de la gestion responsable de nos forêts dans le monde. De grandes règles ont alors été établies avec l’aide d’ONGs environnementales, d’acteurs économiques (transformateurs et distributeurs de produits bois principalement) et de représentants de droits sociaux (entre autre des syndicats de travailleurs forestiers et représentants des populations autochtones).

Ces règles, équilibrées entre les aspects économiques, environnementaux et sociaux (schéma holistique du développement durable) ont ainsi permis de constituer un cahier des charges particulièrement exigeant que doivent respecter les gestionnaires et propriétaires forestiers pour obtenir la certification FSC.

La démarche FSC exige par exemple le respect des lois du pays, des droits des populations locales et des travailleurs, la préservation de la diversité biologique, des ressources hydriques, des sols, des paysages, en particulier dans les Forêts à Haute Valeur de Conservation.

En bref, comment ça marche ?

Concrètement, un propriétaire ou gestionnaire forestier qui souhaite faire certifier sa forêt selon les critères du FSC contacte un auditeur indépendant qui vient examiner les pratiques de gestion forestière en place et constate si ces pratiques sont conformes aux 10 Principes et 76 Critères du cahier des charges FSC ou non. Si oui, le certificat est délivré. Le bois issu des forêts certifiées FSC est ensuite transformé dans des entreprises certifiées FSC afin de garantir sa traçabilité tout au long de la filière. Le produit fini porte alors un label FSC lorsque chaque maillon de la chaîne est certifié FSC !

Il existe trois types de labels FSC : 100 % (issu de forêts bien gérées),  Recyclé (fabriqué à partir de matériaux recyclés) ou Mixte (issu de sources responsables).

Il existe trois types de labels FSC : 100 % (issu de forêts bien gérées), Recyclé (fabriqué à partir de matériaux recyclés) ou Mixte (issu de sources responsables).

 

Le consommateur final dans une démarche de consommation plus responsable a là un rôle important à jouer : car ce sont ces labels FSC apposés sur le produit final qui vont lui garantir la provenance de bois issu de forêts gérées de façon responsable !

FSC dans le monde …

Soutenu par le WWF, Greenpeace et bien d’autres acteurs incontournables de la protection de l’environnement, FSC compte aujourd’hui 150 millions d’hectares de forêts certifiées dans le monde. Contrairement aux idées reçues, FSC n’est pas seulement une certification s’appliquant aux forêts tropicales. D’ailleurs, plus de 40% des forêts certifiées FSC se trouvent en Europe !

Où en est la France ?

FSC France est née en 2006 pour promouvoir la gestion responsable de nos forêts hexagonales et guyanaises. FSC France se développe au fil des années et enregistrait l’an dernier 14 % d’augmentation en surface de la forêt certifiée sur le territoire métropolitain. Malgré un total de seulement 18 000 hectares, cette avancé marque tout de même un changement important et de belles années à venir !

Auteur : Maya Bentz, responsable communication de FSC

Pour plus d’informations sur FSC et ses actions dans le monde, cliquez sur www.fsc-france.fr ou rendez-vous sur la page officielle Facebook !


La rédaction vous conseille aussi :