baisse pib réchauffement climatique

Selon une étude du Swiss Re Institute, avec une température moyenne en hausse de 2 °C à 2,6 °C au niveau mondial d’ici 2050, le PIB mondial pourrait perdre chaque année entre 11 et 14 %. Les grands perdants seront l’Asie (-20,4%) et le Moyen-Orient et l’Afrique (-21,5%). Mais les pays du G7 verraient également leur PIB reculer de 8,5% en moyenne chaque année, calcule The Guardian, contre 4,2 % avec la crise sanitaire.Les pertes annuelles atteindraient 10% pour la France.

Les coûts liés au changement climatique sont très divers. Il y a d’un côté la multiplication des événements météorologiques extrêmes (inondations, tempêtes, cyclones…), et des incendies dévastateurs. Mais il y a aussi des coûts “induits” sur la santé, la baisse des rendements agricoles ou encore sur le tourisme avec par exemple le recul des sports d’hiver, rapporte Le Parisien. L’étude parait alors que les pays du G7 se réunissent du 11 au 13 juin à Cornouailles, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Au menu : la réponse mondiale à la pandémie de Covid, le changement climatique et la coordination économique internationale.

Source : Swiss Re Institute

Photo : Billion Photos / Shutterstock

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :