L’industrie nucléaire française serait sûre. Cependant, trois organismes publics souhaitent tout de même préparer les territoires hébergeant une centrale nucléaire à la gestion post-accident nucléaire. L’ASN, l’IRSN et l’ANCCLI lancent le site post-accident-nucleaire.fr.

gestion post accident nucléaire
Comment gérer un accident nucléaire au niveau local? Un nouveau site Internet souhaite aider les territoires à se préparer. //PHOTO CC0 Domaine Public

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) lance avec l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et l’Association nationale des comités et commissions locales d’information (ANCCLI) le site post-accident-nucleaire.fr. Objectif : pousser les territoires à adopter les recommandations du Plan national de réponse à un accident radiologique ou nucléaire majeur publié par le SGDSN en 2014. Ainsi, les acteurs locaux, riverains de réacteurs nucléaires, sauraient réagir en cas d’accident.

En effet, en cas d’accident nucléaire, l’ensemble de la vie locale devrait s’impliquer. À cet égard, dans une note d’information, l’ASN évoque « les élus en tant que premier échelon de la sécurité civile sur le territoire,  les professionnels de santé pour le suivi médical des personnes, les agriculteurs et chefs d’entreprise pour les activités économiques, les personnels de l’éducation pour la transmission des savoirs et les membres associatifs pour la concertation locale ».

Apprendre de la gestion post-accidentelle de Tchernobyl et Fukushima

Quelles sont les conséquences radiologiques d’une contamination de l’environnement ? Quel est le rôle de chacun ? Comment se préparer ? Le nouveau site rassemble les ressources documentaires et méthodologiques. Elles proviennent des premières initiatives autour des sites nucléaires pour préparer la gestion sanitaire, économique et sociale des conséquences d’un accident nucléaire.

Par ailleurs, ce site livre les enseignements concrets des communautés biélorusses, lapones ou japonaises affectées par les catastrophes nucléaires de Tchernobyl et Fukushima. Les professionnels de l’éducation trouveront des supports pédagogiques sur la radioactivité et le nucléaire. Ils seront prochainement complétés par des questions-réponses médicales pour accompagner les professionnels de santé. Un guide pratique répondant aux questions des habitants d’un territoire contaminé par un accident verra le jour ces prochains mois.

Et si un accident nucléaire survenait ?

Pour communiquer sur la gestion post-accident nucléaire, l’ASN lance une vidéo.

Auteur : Matthieu Combe, journaliste du magazine Natura Sciences

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :