affaire du siecle etau

Le tribunal administratif de Paris tenait aujourd’hui une nouvelle audience importante dans le cadre de l’Affaire du siècle. Le 3 février 2021, le tribunal administratif de Paris reconnaissait l’État coupable d’inaction climatique, pour la première fois. L’audience du 30 septembre est donc la suite logique de la victoire historique pour le climat du début d’année.

Durant cette audience, le rapporteur a présenté ses recommandations sur les actes à suivre par l’Etat. Des représentants des quatre organisations, Notre Affaire à tous, Greenpeace France, la Fondation Nicolas Hulot et Oxfam France étaient présents aujourd’hui. Parmi eux, Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace et Cécile Duflot pour Oxfam France. Le tribunal donne à l’Etat jusqu’au 31 décembre 2022 pour réparer les préjudices écologiques. 

Si le tribunal administratif suit les conclusions de la rapporteure publique, l’Etat sera pris dans un double étau : il sera d’abord tenu de respecter la trajectoire qu’il s’est lui même imposé en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et ensuite, s’il se dévie de sa trajectoire, il commet une faute qu’il doit réparer“, explique Clément Capdebos, avocat représentant Greenpeace. “Reste un débat sur la question de l’astreinte, est-ce qu’elle sera oui ou non accordée par la juridiction?“. Réponse d’ici deux à trois semaines.

Léo Sanmarty

Photo : Léo Sanmarty

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :