barbie recyclage mattel

Le fabricant de jeux Mattel a dévoilé lundi dernier un nouveau programme de recyclage de ses jouets. Le lancement a d’abord lieu aux États-Unis et au Canada. La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni deviendront aussi des territoires pilotes grâce à des entreprises partenaires.

Dans un premier temps, le programme, baptisé Mattel PlayBack, ne concernera que les poupées Barbie, les petites voitures Matchbox et les jouets de construction Mega. Il s’agit d’un programme de recyclage par correspondance. Les consommateurs pourront prochainement se rendre sur le site de l’entreprise, y imprimer gratuitement une étiquette d’expédition, et envoyer les jouets usagés par la poste.  En France, l’entreprise TerraCycle se charge de les trier par types de matériaux pour les recycler ou les valoriser énergétiquement.

Recycler pour incorporer davantage de matières recyclées dans ses jouets

L’entreprise s’est récemment engagée à utiliser 100% de matières recyclées, recyclables ou d’origine végétale sur l’ensemble de ses produits et emballages d’ici 2030. Ce programme doit aider l’entreprise à atteindre cet objectif.

Lire aussi : Les emballages en plastique à usage unique réduits de 20% d’ici 2025

En France, la loi anti-gaspillage prévoit la création d’une filière à responsabilité élargie des producteurs (REP) pour les jouets au 1er janvier 2022. Les producteurs, importateurs et distributeurs de ces produits devront désormais financer leur fin de vie. En plus, ils devront atteindre des objectifs (à venir) en matière de réemploi, de recyclage et d’écoconception. Par cet engagement, Mattel anticipe en France l’entrée en vigueur de cette obligation. “Notre programme a été initié indépendamment de cette loi, défend Christophe Salmon, patron de la filiale française de Mattel au journal Les Echos. D’ailleurs, en Angleterre ou en Allemagne où il a été lancé, nous n’avons aucune contrainte légale. Il s’agit d’une opportunité dans le cadre de nos engagements RSE.”

Réel engagement ou greenwashing? Donnez votre avis ci-dessous en commentaire.

Source : Mattel

Photo : Rblfmr / Shutterstock

VOTRE SOUTIEN À NATURA SCIENCES EST CAPITAL !

Natura Sciences est un média indépendant qui permet à tout le monde de s’informer sur les enjeux écologiques et climatiques. Nous avons fait le choix de refuser les publicités pour préserver notre indépendance.

Mais l’information a un coût. Nous faisons donc appel à vous pour financer nos travaux et rémunérer notre équipe. C’est à ce prix que nous pourrons vous proposer rapidement encore davantage de contenus, de reportages et d’enquêtes.

Nous avons besoin de vous, merci pour votre soutien !


La rédaction vous conseille aussi :