La proposition de résolution portée par le sénateur écologiste Joël Labbé demandait au Gouvernement d’ « agir auprès de l’Union européenne pour une interdiction de toutes les utilisations des pesticides néonicotinoïdes en Europe tant que les risques graves pour la santé humaine, animale et l’environnement ne seront pas écartés». Elle vient d’être rejetée par le Sénat.

néonicotinoïdes sénat

Les néonicotinoïdes seraient une famille de pesticides particulièrement dangereux pour les insectes PHOTO//Pixabay

Lors de son examen au Sénat, la proposition de résolution visant à faire interdire les néonicotinoïdes au niveau européen a été rejetée. Sur 347 votants, 312 suffrages ont été exprimés. 248 sénateurs se sont exprimés contre cette proposition, seulement 64 sénateurs se sont prononcés pour. Le vote étant à scrutin publique, vous pouvez voir quels sénateurs ont voté pour, contre ou se sont abstenus ici.

Lors de la séance au Sénat, le ministre Stéphane Le Foll a défendu son opposition au vote de cette résolution. Il a notamment rappelé qu’une restriction d’utilisation existait déjà au niveau européen pour 3 substances néonicotinoïdes pour toutes les cultures attractives pour les abeilles. « Elles ne peuvent plus être utilisées en période de floraison. Pour les cultures restantes et pour les céréales à paille, les semis ne peuvent pas se faire à la période de forte activité des abeilles», a rappelé Stéphane Le Foll. L’interdiction de semer des semences enrobées a lieu de Janvier à Juin.

Lire aussi : Néonicotinoïdes et loi Biodiversité : un débat sans fin?

Dans ce cadre, interdire les néonicotinoïdes n’est pas pour lui la solution. « C’est un pensée globale qu’il faut avoir », assure-t-il. Le débat doit prendre en compte l’ensemble des parties prenantes et notamment la réalité du monde agricole. C’est « parce qu’on ne doit pas caricaturer le débat » et « réussir l’objectif de réduction des phytosanitaires et de l’utilisation des néonicotinoïdes qu’il faut qu’on soit en capacité, collectivement, de mener ces débats en assurant les transitions nécessaires », défend-il. C’est le rôle du plan Ecophyto 2 qui vient d’être annoncé.

Lire aussi : Ecophyto 2 : – 50 % de pesticides reporté à 2025 !

Pourquoi vouloir interdire les pesticides néonicotinoïdes ?

Sous la dénomination de « néonicotinoïdes », on trouve plusieurs substances actives, à savoir le thiaméthoxam, l’imidaclopride, le thiaclopride, le dinotéfuran, l’acétamipride et le clothianidine. Ces néonicotinoïdes sont des pesticides systémiques. En tant que tels, ils sont présents dans et sur la plante tout au long de sa vie. Ils sont repris par la plante et transportés dans tous les tissus de façon préventive, même en absence de ravageurs. On les retrouve donc sur les feuilles, fleurs, racines, tiges, mais aussi dans le pollen et le nectar. Persistantes dans l’environnement, ils contaminent le sol, l’eau et l’air.

En séance au Sénat, Joël Labbé a rappelé les principales motivations qui l’ont conduit à proposer ce texte : le caractère systémique de ces insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes, les impacts sur les pollinisateurs et les effets supposés sur la santé humaine, notamment sur le développement du système nerveux humain. De plus, il a rappelé que plusieurs rapports et publications font valoir que l’utilisation de ces molécules n’a pas permis une augmentation significative des rendements pour les agriculteurs.

Auteur : Hugo Lebout, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :

  • michel

    Je tiens juste à signaler au journaliste qui a écrit cet article qu’il ne s’agit pas d’une abeille sur la photo mais d’une mouche, de la famille des syrphes (Eristalis sp.), c’est également un pollinisateur.

  • Mark Kerrain

    Le Sénat coupable de crime contre l’humanité (ce n’est pas grave du tout) et contre la vie (un peu plus) : leurs enfants et petits-enfants pourront leur dire: MERCI SALAUDS

  • parfois je me demande comment en est on arrivé là ? comment un homme peut il en toute concsience voter POUR des pesticides aussi destructeurs que ceux là…et se regarder le soir dans la glace en se disant : » j’ai fait du bon boulot aujourd’hui…j’ai autorisé un poison à etre utilisé dans la nature et dans mon alimentation…. »
    parfois je perds l’espoir d’une remise en question…

  • Pittoune

    Mais les agriculteurs ne peuvent pas choisir autre chose comme produit ?
    Ce n’est pas parce qu’ils sont à la vente qu’il faut les utiliser ! Comme disait Coluche, il suffirait que les gens n’en achète plus pour que ça ne se vende pas… L’humain est à ce point crétin ???

  • JPB

    L’intérêt d’un produit systémique est justement de pénétrer dans le système de la plante pour éliminer les ravageurs, où qu’ils soient. Contrairement aux autres, ils ne peuvent pas être lessivés par une forte pluie et polluer l’eau sans agir sur la cible.Ils peuvent donc agir pendant toute leur durée de vie efficace, soit trois semaines maximum:c’est pourquoi ils ne doivent pas être utilisés trop près de la récolte.Un seul traitement suffit, là où il en faut deux minimum pour éliminer une attaque.

  • Elodie

    Hé non malheureusement! Au même titre que les agriculteurs doivent acheter certaines semences de telles marques (Monsanto et ses acolytes pour ne citer qu’eux), ils doivent respecter les directives françaises et européennes pour acheter les insecticides, pesticides et autres. S’ils ne respectent pas ces lobbys (parce que c’est ce qu’ils sont), ils peuvent subir des amendes et quelques problèmes d’assurance si je ne me trompe pas. Après oui, les lobbys ont bien fait leur taf, les gentils sénateurs ont contribuer à dégrader encore plus notre environnement pour le bien de… heu… leur porte-feuille???

  • Daniel Desjardins

    nous sommes en démocratie: c’est supposé être le gouvernement par le peuple…en fait, nos soi-disants représentants, c’est copinages et lobbies…..et on s’étonne après ça que les citoyens n’aillent plus voter !!!!

  • Tralali Tralala Tralalinka Tra

    je me demande à qui cela profite le plus… il faut suivre la piste d’argent, c’est là probablement où se trouve la réponse à ce rejet…

  • Lilicoco

    Comme disait Coluche, à propos de nos députés, on pourrait l’appliquer à
    nos sénateurs: « On fait de l’élevage »… ou à propos des cardinaux:
    « Ils sont tellement vieux qu’ils en deviennent liquides ». Et, en plus,
    c’est nous qui les payons, nous qui les engraissons, pour qu’ils nous
    empoisonnent à petit feu, nous et surtout NOS enfants, NOS
    petits-enfants.

  • Lilicoco

    Comme disait aussi Coluche, à propos de nos députés : « On fait de l’élevage »… ou à propos des cardinaux:
    « Ils sont tellement vieux qu’ils en deviennent liquides ». On pourrait appliquer ces dires à
    nos chers sénateurs. Et, en plus,
    c’est nous qui les payons, nous qui les engraissons, pour qu’ils nous
    empoisonnent à petit feu, nous et surtout NOS enfants, NOS
    petits-enfants.

  • Jean-charles Botte

    La première chose : il faut savoir ce que a fait Joel Labbé au sénat. Les gosses qui l’écoutaient rigolaient…en digne de protestation il a enlevé sa cravate.

    La seconde chose : https://www.youtube.com/watch?v=Lx724_ulj7E : nos chers sénateurs sur youtube

    moi je demande l’arrêt du sénat
    http://www.vinpur.com

  • texou

    Merci Monsanto de corrompre nos chers politiques a coup de chèques pour continuer d’empoisonner l’humanité. Une liasse une escorte et le tour est joué

  • cdge

    Ce ne sont pas les senateurs qui nous empisonnent se sont les societes qui produisent les substances. Par contre ce sont eux qui pouvaient eviter que les dites substances soient utilisees.
    on pourra leur dire merci pour leur mansuetude !

  • Shantie

    Oui mais, si déjà dans un premier temps les sénateurs interdisent leur utilisation, ces sociétés devront trouver une autre solution…

  • Shantie

    Oui, on ne comprend pas comment ces personnes (les sénateurs) ne se sentent pas personnellement concernés en tant qu’homme et être vivant sur cette planète! C’est triste et inquiétant!

  • Shantie

    C’est intéressant 🙂

  • Gérard

    Etant donné que le Sénat ne sert à rien sinon qu’à enrichir les sénateurs, les députés peuvent s’ils le veulent adopter cette loi même si le sénat est contre ! ! !

  • Raph33inUK

    « C’est un pensée globale qu’il faut avoir », assure-t-il. Le
    débat doit prendre en compte l’ensemble des parties prenantes et
    notamment la réalité du monde agricole. C’est « parce qu’on ne doit pas caricaturer le débat » et «
    réussir l’objectif de réduction des phytosanitaires et de l’utilisation
    des néonicotinoïdes qu’il faut qu’on soit en capacité, collectivement,
    de mener ces débats en assurant les transitions nécessaires », défend-il. »

    Ou comment dire quelque chose en ne disant absolument rien …
    Comme le remplissage dans nos copies de français quand on avait rien à dire… on se faisait saquer pour ça!
    Ces gens vont-ils se faire saquer ?

  • pog

    Il a été prouvé par une étude universitaire américaine(je ne sais plus laquelle dsl), que lors de l’évapo-transpiration de la plante le néonicotinoïde se retrouvait dans les petites gouttelettes d’eau qui se forme par condensation sur les feuilles. Le problème est que ces gouttelettes contaminées sont une source d’eau naturelle pour beaucoup d’insectes qui se trouvent alors empoisonnés alors qu’ils ne sont pas forcément des ravageurs! De plus lors des pluies ces gouttes sont entrainées et pollues sols et nappes phréatiques. Pas aussi contrôlés qu’annoncé les néonicotinoïdes…

  • Aurélie Distasi

    Nous ne sommes pas en démocratie mais oligarchie (forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante). En effet, je ne vote pas et préfère garder mon pouvoir de décision plutôt que de le laisser aux mains de ces enfoirés d’égoïstes capitalistes ! Nous avons le pouvoir, serrons nous les coupes, gardons confiance… ne laissons plus personne décider à notre place ! Les Hommes qui se sont battus pour le droit de vote ne se sont pas battus pour ce système dans lequel nous vivons tous ! paix à leurs ames !

  • madovsky

    une autre preuve que le peuple doit reprendre le pouvoir avec ou sans arme contre ce pouvoir mafieux

  • Full Word’s Gatling

    Voilà la vision de notre Terre que nous voyons dans les villes..??

  • spi1

    le résultat ne s’est pas fait attendre bien longtemps:
    http://www.sudouest.fr/2015/03/09/hecatombe-apicole-1852867-813.php

  • spi1

    la réponse est OUI!! ^^ et de plus la preuve est faite qu’on obtient de meilleurs rendements sans labour ni traitement (c.f. Claude Bourguignon)

  • Fizz Bichon

    Nous sommes tous responsables en tant que consommateurs. Si le combat n’est pas des moindres pour les agriculteurs face à un fonctionnement bien implanté avec les « normes » établies par l’état, il faut malgré tout questionner et se positionner et surtout ne pas craindre le changement. Si les abeilles s’éteignent c’est toute la biodiversité qui suivra. Pour ce qui est de mon expérience j’ai une petite fille de 4 ans reconnue handicapée, immaturité du système nerveux central sans aucune explication médicale à ce jour… dans une commune ou les champs constituent l’essentiel du paysage et ou l’alerte a été sonné par les apiculteurs de la région… Coincidence? Parfois lorsque les lois sont déraisonnables je crois qu’il vaut mieux être hors la loi.

  • Roger Hector

    Il faut supprimer cette assemblée de vieux croûtons malfaisants qu’est devenus le sénat!

  • NyKos Argyrakys

    bouarf Michel.. abeille mouche guêpe bourdon ces gens là sont incapables de faire la différence

  • orset

    Quels sont les sénateurs en faveur du poison:on pourra leur écrire.

  • TZ

    On le voit très nettement à ses yeux et ses ailes, qui ne sont ni l’une ni l’autre des modèles existant sur les abeilles 😉

  • TZ

    Toujours étonnant de voir que 10 UMP ont voté pour (contre 123 opposés à cette loi°

    Et au PS ? Tout le monde est contre ! (108 contre, 3 abstentions).

    Heureusement que les écolos et communistes relèvent le niveau.Dommage qu’ils soient si peu nombreux.

  • Anne Khlir

    IL FAUDRAIT ENVOYER LES SENATEURS TRAVAILLER AUX  » PATATES  » AU MILIEU DES PESTICIDES !! PAS 5 MN MAIS UNE DUREE D ACTIVITE DE 10 ANS… AINSI ILS SAURONT ! CES GENS NE SAVENT RIEN DE LA TERRE NI DES PRODUITS !! ILS N ONT JAMAIS TOUCHE UNE PELLE !! Ahhhhhhh

  • Anne Khlir

    LES SENTEURS NE CONNAISSENT RIEN A LA NATURE NI A LA TERRE !! SAVENT MEME PAS COMMENT EST UNE PELLE !! JUSTE RAMASSER LEUR CONFORTABLE SALAIRE C EST TOUT ET LAISSER LA PLANETE S EMPOISONNER !!

  • Commune Commun

    Pour l’absence de démocratie il suffit de lire Histoire politique d’un Démocratie de Dupuis-Déri
    C’est vraiment mal parti pour que ça bouge il ne reste plus que l’abstention et même avec la menace du front national

  • Gilles Cucumel

    L’on ne mord pas la main qui vous nourri!
    En l’occurrence, pour nos TRES cher sénateurs, la main de ceux qui financent leurs élections(réélections multiples pour la grande majorité). Le gâteau est bien trop bon.
    Peut être pensent ils qu’ils pourrons bouffer leur fric quand les 3/4 de la nourriture aura disparue faute d’abeilles et autres insectes tous nécessaires à l’équilibre de notre planète.
    Ou alors nous n’avons rien compris, nos politiques on trouvé LA solution au chômage,
    recruter des centaines de milliers de chômeurs pour remplacer les abeilles.
    Finalement, je me sent beaucoup moins inquiet tout d’un coup.

  • Fabrice

    Si on réagit avec son cerveau, et non ses tripes, on ne peut poser qu’une question : pourquoi on ne fait pas des études indépendantes plus poussées pour déterminer clairement si ces produits son nocifs ou non ? Pareil pour les OGM. Est-ce que c’est dangereux? On ne sait pas vraiment. Et il serait temps de savoir….

  • Sylvette Berenger

    Le Sénat, comme toutes les institutions, qu’elles soient françaises ou européennes, est acheté par les lobbies ! C’est une honte, les élus de la République nous font honte et je crache sur leur lâcheté et leur malhonnêteté !!!

  • Michel

    Oui mais c’est la même chose pour les chemtrails

  • Dominique Beaucé

    une cyberaction à signer sur cette page http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/senat-amende-tueurs-abeilles-1095.html enverra un courriel au président du sénateur et une copie à vos sénateurs