femmes réchauffement climatique

Les femmes sont plus vulnérables face au réchauffement climatique

Pour la journée internationale des droits des femmes, lumière sur les impacts du réchauffement climatique envers les femmes des pays émergents. Renforçant les inégalités de genre et durcissant les conditions de vie quotidienne, ces impacts restent difficilement pris en compte sur les territoires touchés. Ces femmes, alors plus vulnérables, s’affichent souvent en arrière plan des décisions politiques locales.

Ce mardi, Terre de liens dévoile son premier rapport sur l'état des terres agricoles en France. // PHOTO : Pixabay.

Terre de liens appelle à repenser le modèle agricole français

À l’occasion du 58ème salon de l’agriculture, qui ouvrira ses portes ce samedi 26 février, le mouvement Terre de liens publie son premier rapport sur l’état des terres agricoles en France. Celui-ci révèle que d’ici dix ans, 25% des agricultrices et agriculteurs français partiront à la retraite. Une occasion de repenser un modèle agricole, menacé par l’agrandissement des fermes et l’artificialisation des sols.

PAC adoptée par le Parlement européen

PAC : Le Parlement Européen adopte la nouvelle réforme malgré des oppositions

Après de longs débats, le Parlement Européen a donné son feu vert à la nouvelle Politique agricole commune (PAC). Applicable dès janvier 2023, la réforme ne satisfait pas les Verts et une partie de la gauche. Le Parlement souhaite « verdir » la PAC et la lier à l’Accord de Paris. Mais certains eurodéputés et agriculteurs pointent du doigt un texte lacunaire.

artificialisation des sols Ile-de-France

Zéro artificialisation des sols agricoles : le défi de la région Île-de-France

Collectifs et agriculteurs locaux déplorent la consommation du foncier en Île de France, où la construction d’infrastructures l’emporterait sur la préservation des sols agricoles. La région adopte pourtant des stratégies pour parvenir à un objectif de zéro artificialisation nette, malgré les fortes pressions immobilières et économiques.

La Confédération paysanne manifeste contre l'installation de bassins d'eau

Bataille de la réserve d’eau dans les Deux-Sèvres

Guerre de l’eau dans les Deux Sèvres (79). Dans le département, 93 gigantesques réserves hydrauliques, permettant de stocker l’équivalent de 1.840 piscines olympiques doivent  voir le jour d’ici 2025. Certaines associations pensent que le projet porte préjudice au cycle de l’eau et à la biodiversité. Le maire de la ville où les travaux ont commencé, la Coop de l’eau 79 et et l’Agence de l’eau Loire-Bretagne défendent l’initiative.

neonicotinoides alternatives betterave

Néonicotinoïdes: quelles solutions alternatives pour la betterave?

Une dérogation permet aux planteurs de betterave sucrière d’utiliser des semences traitées par des néonicotinoïdes. L’Anses a identifié vingt-deux solutions alternatives à ces insecticides qui présentent “des efficacités correctes mais insuffisantes en utilisation seule”. Elles nécessiteront une approche de lutte intégrée, voire une évolution des pratiques culturales, prévient l’Anses.

CLIMAT

Primaire populaire : « Faire gagner l’écologie et la justice sociale en 2022 »

L’association 2022 ou jamais propose la tenue d’une primaire populaire à l’automne prochain pour préparer l’élection présidentielle. L’objectif est de trouver un candidat qui saura porter des ambitions écologiques, sociales et démocratiques jusqu’au second tour. Pour assurer sa légitimité, il sera choisi par les citoyens, loin des partis politiques.

ogm-faucheurs-aude_site

Des « faucheurs volontaires » relancent le débat sur les nouveaux OGM

Ce jeudi, une cinquantaine de « faucheurs volontaires » d’OGM ont mené une action contre les « nouveaux OGM » dans l’Aude. Ils ont pénétré dans le site d’une coopérative agricole à Castelnaudary, éventrant plusieurs centaines de sacs de semences de colza et de tournesol. Ils les considèrent illégales, car obtenues par des techniques permettant de modifier le génome des plantes.

Le prix d'une galette des rois et de sa couronne peut facilement dépasser les 30 euros.

Pourquoi la galette des rois est-elle parfois si chère?

Chaque année, environ 30 millions de galettes sont vendues en France. Selon le lieu de vente, le prix varie très fortement, dépassant facilement les 30 euros en boulangerie-pâtisserie. La main-d’œuvre et le coût des matières premières sont souvent avancés comme étant à l’origine des tarifs les plus élevés. Pourtant, cet argument ne semble pas toujours justifiable.

agroecologie numerique europe

Agroécologie paysanne ou numérique : quelle agriculture pour demain?

La Commission européenne présente sa stratégie “De la ferme à la table”. Elle prône la baisse de l’usage des pesticides, des fertilisants et le développement du bio. Pour y parvenir, elle incite au développement de l’agriculture de précision et des outils numériques. Au grand dam de Générations Futures et des Amis de la Terre. Deux camps s’opposent.

local équitable Max Havelaar

Le local et l’équitable, valeurs refuges des achats alimentaires

L’ONG Max Havelaar a exploré les tendances de consommation alimentaire des Français en période de confinement. Les résultats montrent que les achats responsables sont au beau fixe, mais dévoilent un paradoxe. Une large majorité souhaite se tourner vers le local, mais sans abandonner les produits importés. Blaise Desbordes, directeur général de Max Havelaar commente ces résultats.

Soldes : la fast fashion ruine la planète (Infographie)

Les profits tirés de l’industrie de la mode ne cessent de progresser, avec un taux croissance annuel de 8,7 %. D’içi 2023 le marché devrait atteindre 598 milliards de dollars selon Statista. Les grandes enseignes de Fast fashion («Mode Rapide») tirent profit du gaspillage de nos ressources. Pourquoi est il urgent de changer notre manière de consommer ? Une infographie pour mettre en lumière les principaux enjeux liés à la fast fashion.

handa vanille cirad

Le Cirad met au point Handa, une nouvelle variété de vanille [vidéo]

C’est peut-être de l’île de La Réunion que viendra l’avenir de la vanille. Une maladie liée à la prolifération d’un champignon, le fusarium, met fortement à mal les plants de vanille traditionnelle. C’est pourquoi des chercheurs du Cirad cherchent à mettre au point une nouvelle variété de vanille. Plus résistante que la vanille classique, Handa promet également de réelles qualités gustatives.

glyphosate envoyé spécial

« Glyphosate, comment s’en sortir ? » , Envoyé Spécial mène l’enquête

France 2 diffuse ce soir un nouveau numéro d’Envoyé Spécial consacré au glyphosate. Élise Lucet et son équipe reviendront en détail sur les principales interrogations liées à l’utilisation de ce pesticide hautement controversé. De l’Aisne au Sri Lanka, l’équipe d’Envoyé Spécial montrera qu’il n’est pas évident de se passer de cet herbicide empoisonneur. France 2 donnera également la parole à Dewayne Johnson, ce jardinier américain atteint d’un cancer causé par le glyphosate.

phytotherapie ete

Passer un été au top grâce à la phytothérapie

Bientôt les vacances ! Bientôt, le stress, la commère de la compta et le patron seront des lointains souvenirs. Bonjour soleil, vacances et farniente. Quelle meilleure occasion pour se reposer et faire le plein de vitalité ? Et pourquoi ne pas profiter de l’été pour se revigorer grâce aux plantes ? Voici quelques produits issus de la phytothérapie pour préparer un programme bien-être pour l’été au top !

néonicotinoïdes abeilles sulfoxaflor

Les abeilles toujours exposées aux néonicotinoïdes

Les problèmes de néonicotinoïdes ont encore de beaux jours devant eux. Alors que ces pesticides tueurs d’abeilles devraient être interdits l’année prochaine, l’Unaf crie à l’incohérence. L’Anses s’apprête à autoriser l’usage du sulfoxaflor en remplacement des néonicotinoïdes actuels. Vaste fumisterie pour les défenseurs des abeilles car le sulfoxaflor serait lui aussi un néonicotinoïde.

harpagophytum phytothérapie

L’harpagophytum, nouveau remède phare de la phytothérapie

Originaire des régions les plus désertiques de l’Afrique australe, l’harpagophytum est une plante à fleur mauve et aux racines rampantes. Ces dernières connaissent depuis quelques années un succès grandissant. En tant qu’anti-inflammatoire pour les articulations/contre l’arthrose et les autres inflammations, il fait des adeptes, au moment où tout un chacun se plaint de douleurs. De quoi faire de l’harpagophytum, autrement appelée « griffe du diable », le nouveau remède phytothérapeutique à la mode.

myfood autonomie alimentaire

Myfood: des serres pour l’autonomie alimentaire

La start-up Myfood lance la commercialisation de ses serres pour atteindre l’autonomie alimentaire en agriculture urbaine. Avec ses serres de 3,5 m2, 14 m2 ou 22 m2, Myfood permet de produire la totalité de ses fruits et légumes bio à domicile. Mais aussi de faire de la pisciculture pour une famille jusqu’à 4 personnes. Une solution pour manger local et bio tout au long de l’année sans engrais, ni pesticides chimiques.

perturbateurs endocriniens europe

Perturbateurs endocriniens: revirement de la France à Bruxelles!

La France a finalement voté pour les critères définissant les perturbateurs endocriniens. Un revirement qui a permis à la Commission européenne de les adopter dans le cadre de la législation pesticides ce 4 juillet. Les associations demandent désormais au Parlement de les rejeter. Le gouvernement annonce néanmoins des mesures complémentaires sur le territoire national.

bio-français-chiffres

Le bio français en plein boom !

Fin 2015, selon les chiffres de l’Agence bio, près de 1,4 million d’hectares étaient cultivés selon les principes de l’agriculture biologique en France. Une hausse de 23 % par rapport à 2014 ! La bio occupe désormais 5,1 % de la surface agricole utile et le marché des produits bio est estimé à 5,76 milliards d’euros, en hausse de 14,7 % par rapport 2014. Cette croissance s’intensifie début 2016.

syngenta seeds semences

La dissolution de Syngenta Seeds confirmée !

La cour d’appel de Versailles a jugé que la dissolution de Syngenta Seeds, filiale à 100% de Syngenta France, était légale, estimant que « la seule date » de la dissolution ne pouvait suffire à caractériser la fraude. Dans ce dossier, l’entreprise était poursuivie pour avoir fait déverser dans les champs d’un agriculteur ses semences périmées enrobées de toxiques, notamment de l’insecticide Gaucho, nuisible pour les abeilles.