L214 dévoile les dessous d’un élevage de cochons à Ortillon (Aube) fournissant la marque Herta pour sa « filière Préférence ». La marque a déjà fait l’objet de deux enquêtes de l’association pour cette même filière.

L’association de défense des animaux L214 dénonce les traitements réservés aux porcs dans un élevage de l’Aube fournissant le leader suisse de la charcuterie Herta. Dans une nouvelle enquête vidéo publiée ce mercredi soir, elle montre notamment des coups portés à des animaux.

Des images accablantes

Les images parlent tournées en août et septembre 2021 parlent d’elles-mêmes. Elles montrent des cadavres de cochons qui jonchent le sol, des animaux parqués dans des cages si petites qu’ils ne peuvent pas se retourner… La nouvelle enquête de l’association L214 dénonce un élevage à Ortillon, dans l’Aube, fournissant notamment Herta, une marque qui se prétend pourtant « respectueuse du bien-être animal ».

L214 a déjà ciblé un élevage « filière Préférence » Herta de l’Allier dans une vidéo publiée fin 2020, puis une autre début 2021. Herta avait suspendu « par précaution » ses approvisionnements après la première vidéo. 

L214 porte plainte

En plus de porter plainte pour mauvais traitements, L214 porte plainte pour tromperie du consommateur. L’association demande aussi à Herta, via une pétition en ligne, de s’engager à bannir l’élevage intensif de cochons de sa chaîne d’approvisionnement.

L’association L214 dépose un recours administratif pour obtenir l’annulation de l’extension du site. L’entreprise devrait prochainement passer à 25 000 cochons.

Léo Sanmarty

VOTRE SOUTIEN À NATURA SCIENCES EST CAPITAL !

Natura Sciences est un média indépendant qui permet à tout le monde de s’informer sur les enjeux écologiques et climatiques. Nous avons fait le choix de refuser les publicités pour préserver notre indépendance.

Mais l’information a un coût. Nous faisons donc appel à vous pour financer nos travaux et rémunérer notre équipe. C’est à ce prix que nous pourrons vous proposer rapidement encore davantage de contenus, de reportages et d’enquêtes.

Nous avons besoin de vous, merci pour votre soutien !


La rédaction vous conseille aussi :