Selon l’Ademe le chauffage, le froid et l’eau chaude sanitaire représentent environ 60 % des dépenses énergétiques d’une habitation. À défaut de convaincre son propriétaire d’entreprendre de lourds travaux de rénovation, il est tout de même possible de faire des économies d’énergie grâce à des écogestes simples.

consommation électrique écogestes
Apprendre à maîtriser sa consommation électrique constitue un premier pas pour réduire son empreinte écologique. // PHOTO : Andrey_Popov / Shutterstock

Quiconque souhaite réduire ses dépenses énergétiques doit apprendre à maîtriser ses usages de l’électricité. Et pour ce faire l’Ademe met à disposition un guide pratique complet pour “réduire sa facture d’électricité”. Selon l’agence, près de 60% de l’électricité consommée par les ménages français sert à produire du chauffage, du froid ou de l’eau chaude sanitaire. La priorité, c’est un écogeste simple : maîtriser la température de chauffage en hiver, la température de climatisation en été. Et apprendre à bien utiliser son chauffe-eau. En parallèle, des écogestes simples permettent de maîtriser la consommation de ses autres appareils électriques.

Maîtriser la consommation de ses appareils électriques

L’Ademe explique que 13,5% de la facture d’électricité des ménages français sert à assurer les usages multimédia et informatiques. La cuisson en représente près de 8%, l’éclairage 6% et l’ensemble des autres usages (aspirateur, cafetière…) 12%. Notons que les appareils consommant le plus d’électricité sont ceux qui chauffent. On parle du chauffage électrique, du four électrique, des plaques à induction ou vitrocéramiques, de la bouilloire, du sèche-linge, ou encore du sèche-cheveux. Il s’agit des premiers usages à maîtriser. En plus de l’efficacité énergétique, “définir les équipements réellement utiles et bien les utiliser est tout aussi important”, prévient l’Ademe. La sobriété énergétique passe aussi par le fait de ne pas se suréquiper. Côté éclairage, le plus efficace reste de remplacer ses ampoules par des lampes LED.

Lire aussi : Le “coup de pouce isolation” vous aide à isoler votre logement

Lors de l’achat d’un nouvel appareil, l’étiquette énergétique permet d’identifier celui qui consomme le moins. L’économie peut être substantielle. “Si tous les ménages français qui s’équipent en nouveaux appareils choisissaient les plus économes, on économiserait 4,9 TWh / an, soit autant que la consommation d’électricité domestique de 2 millions de personnes. Sur la durée de vie des équipements, l’économie pour un foyer peut aller jusqu’à 3 000 € sur la facture d’électricité”, avance l’Ademe.

Des écogestes simples à ne pas oublier

On les répète souvent : pour réduire sa consommation, le plus efficace reste de chauffer et refroidir le moins possible. Il convient en plus de dégivrer son frigidaire régulièrement. En plus de réduire sa consommation d’énergie, ce geste favorise une meilleure longévité de l’appareil. Pour le linge, il s’agira de privilégier les machines à basse température. Méfiez vous des appareils disposant d’un mode “veille”, qui continuent de consommer même en position “Off”, tels que la télévision et la Box Internet. Songez aussi à faire sécher vos vêtements à l’air libre plutôt qu’au sèche-linge, ce dernier étant très énergivore.

Matthieu Combe

VOTRE SOUTIEN À NATURA SCIENCES EST CAPITAL !

Natura Sciences est un média indépendant qui permet à tout le monde de s’informer sur les enjeux écologiques et climatiques. Nous avons fait le choix de refuser les publicités pour préserver notre indépendance.

Mais l’information a un coût. Nous faisons donc appel à vous pour financer nos travaux et rémunérer notre équipe. C’est à ce prix que nous pourrons vous proposer rapidement encore davantage de contenus, de reportages et d’enquêtes.

Nous avons besoin de vous, merci pour votre soutien !


La rédaction vous conseille aussi :