La tortue à nez de cochon, Carettochelys insculpta, est une tortue d’eau douce très prisée comme animal de compagnie. Il est possible d’acheter une tortue à nez de cochon sur les marchés asiatiques pour quelques euros.  Les nouveau-nés sont vendus dans des petits aquarium et des sacs en plastique transparents comme pour les poissons rouges. 

tortue nez cochon

Tortue à nez de cochon dans un aquarium. PHOTO//Dawson [CC BY-SA 2.5]

1  à 2 millions d’œufs seraient ramassés chaque année pour rejoindre le commerce international. Les œufs sont également consommés pour leur saveur. Les tortues adultes sont, quant à elles, prélevées pour la consommation locale aborigène. Il faut noter qu’aujourd’hui, 2/3 des tortues sont menacées ou en voie de disparition, la plus grande menace étant leur prélèvement des milieux naturels pour la vente aux particuliers.

Comment vit une tortue à nez de cochon ?

La tortue à nez de cochon vit dans les marécages et les rivières de Chine, en Papouasie-Nouvelle Guinée, dans le Nord de l’Australie, et en Indonésie. Il s’agit d’un animal omnivore consommant une grande variété de plantes et d’animaux : escargots, poissons, crustacés, crevettes, vers, fruits…

La femelle sort de l’eau pour pondre dans le sable. Elle fait son nid dans des trous peu profonds au bord des rivières où elles pondent jusqu’à 22 œufs avec une très mince coquille. Son espérance de vie est de 30 ans en liberté.

La tortue à nez de cochon mesure environ 55 cm de long pour un poids de 20 kg. La femelle peut atteindre 75 cm, le mâle étant en général plus petit. Ses pattes sont en forme de nageoires, comme la tortue de mer, et présentent peu de griffes. Son nez ressemblant au groin du cochon lui permet de respirer sous l’eau. Sa carapace semble sculptée, est de couleur gris-vert et est  recouverte d’une petite couche de peau souple. Uniquement aquatique, seule la femelle sort de l’eau pour pondre dans le sable.

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :