cnc-plan-environnement-cinémas-audiovisuel
Le CNC travaillera à l’amélioration de la rénovation thermique des salles de cinéma. // PHOTO : Stock-Asso / Shutterstock

Le Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC) a annoncé le 30 juin mettre en place progressivement des normes contraignantes pour les professionnels. Le CNC entend par ce plan d’action réduire l’impact du cinéma et de l’audiovisuel sur l’environnement. Des “mesures basées sur un budget carbone de référence des œuvres” seront mises en place en 2024. Les aides seront quant à elles conditionnées “au respect de certaines obligations” en matière d’environnement.

Dès 2023, la réalisation d’un bilan carbone sera obligatoire “pour toute œuvre ou projet financés par le CNC“. Selon ce plan, le CNC travaillera aussi à l’amélioration de la rénovation thermique des salles de cinéma et des studios de tournage. Une meilleure gestion des déchets sera aussi mise à l’avant. Enfin, les professionnels devront se mettre d’accord sur la façon de mesurer leur bilan carbone ou sur des bonnes pratiques. Ils devront pour cela mettre en place des formations spécifiques.

La filière fonctionne en émettant environ 1,7 million de tonnes de dioxyde de carbone (CO2). C’est l’équivalent du “bilan carbone de 185 191 Français, correspondant à la ville de Reims“, explique le CNC. Allant du cinéma au jeu vidéo en passant par les industries techniques et l’audiovisuel, le plan du CNC entend faire de “la filière un moteur de la transition écologique et énergétique“.

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :