Une « capsule temporelle » pour l’alimentation de demain

En pleine mutation, l’industrie agroalimentaire fait face à de multiples crises, entre pénuries de ressources humaines et de matières premières, et hausses de prix des énergies. La start-up Pour nourrir demain se saisit des grands enjeux de l’alimentation pour inciter cent marques à se projeter dans le futur du système alimentaire à l’aide d’une « capsule temporelle ».

projet de loi pouvoir d'achat

Pouvoir d’achat : vers une « augmentation des émissions de GES »?

Jeudi dernier, le Gouvernement présentait son projet de loi sur le pouvoir d’achat en conseil des ministres jeudi dernier. Un lot d’aides financières pour aider les Français en période d’inflation est envisagé pour ces prochains mois. Parmi elles, le maintien du bouclier tarifaire sur les prix de l’énergie et la création d’une indemnité carburant. Philippe Quirion, économiste et directeur de recherche au Cired, plaide au contraire pour d’autres solutions énergétiques. Entretien.

uatre expertes et experts du GIEC ont été auditionnés par le Sénat ce 29 juin. // PHOTO : capture d'écran de la séance.

Audition du Giec devant le Sénat : « Je ne suis pas sûre que les gouvernants aient bien compris le problème »

Ce mercredi, quatre expertes et experts du GIEC ont présenté devant le Sénat les principales conclusions des trois volets de leur sixième rapport. Une audition qui leur a permis de rappeler que malgré les conséquences irréversibles du changement climatique, les leviers d’adaptation justes existent et doivent être rapidement mis en place.

maria eugenia sanin

NUPES : un programme « équitable » pour répondre à la crise climatique

À l’occasion du second tour des législatives, le programme économique de la NUPES divise la toile. Ses propositions restent soutenues par une part des économistes français tandis que l’opposition met en garde contre des promesses infaisables. Maria-Eugenia Sanin, maîtresse de conférences en économie à l’Université Paris Saclay, estime pour sa part que ce programme serait une réponse favorable à la crise climatique.

La France doit déployer « plus d’efforts »pour baisser ses émissions

elon le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (CITEPA), l’évolution des émissions françaises correspond à la trajectoire prévue par la Stratégie nationale bas-carbone. Pourtant, certains secteurs comme l’industrie ne respectent pas les objectifs fixés. Le Réseau Action Climat attend plus d’efforts de la part du Gouvernement.

écologie : une histoire de ministres

Documentaire. L’écologie, une histoire de ministres ? Jeux de pouvoir, lobbies et planification écologique

Malgré la planification écologique promise par Emmanuel Macron, l’écologie sera-t-elle vraiment l’une des priorités du quinquennat ? Natura Sciences est allé à la rencontre de sept anciens ministres de l’Écologie pour comprendre les freins et leviers de leur ministère et leur prise en compte par Matignon. Au menu : jeux de pouvoir, lobbies et planification écologique.

assemblée nationale

Législatives: France Nature Environnement évalue les promesses pour la biodiversité

veille des législatives, France nature environnement a analysé les propositions environnementales de trois partis et coalitions politiques. Un « hériscore », système de notation sur cinq points, leur a été attribué selon la pertinence de leur programme. Si l’association affirme avoir décrypté celui des « principaux partis », le Rassemblement national ne figure pas parmi eux.

De gauche à droite : Barbara Pomili, Amélie de Montchalin et Agnès Pannier-Runacher lors de la passation de pouvoir.

Planification écologique : quelle fonction pour quelle ministre ?

Les attributions et grandes lignes de la politique de chaque ministère ont été publiées jeudi au Journal Officiel. Détaillant notamment la répartition des tâches entre les ministères de la Transition écologique et de la Transition énergétique. Un enjeu clé à l’heure de la planification écologique. Amélie de Montchalin, à la Transition écologique et à la…

Amélie de Montchalin et Agnès Pannier-Runacher

Le profil d’Amélie de Montchalin et Agnès Pannier Runacher ne satisfait pas les écologistes

Amélie de Montchalin et Agnès Pannier Runacher sont désormais chargées de mener la transition écologique et énergétique de la France. Ces deux femmes politiques au parcours similaire sont notamment critiquées par leur profil peu formé à l’écologie. Si leurs nominations séduisent les industriels, elles n’enchantent pas les défenseurs de l’environnement.

Grande-Synthe : le Gouvernement apporte une réponse insuffisante pour les ONG

Le Conseil d’État a ordonné au Gouvernement de « prendre toutes mesures utiles » pour respecter ses engagements climatiques d’ici le 31 mars. Un mois après l’échéance, l’État défend son bilan climatique dans un mémoire de 18 pages. Mais les ONG déplorent l’absence de nouvelle mesure pour baisser plus rapidement les émissions de gaz à effet de serre.

Fabien Roussel entretien écologie et climat

Fabien Roussel : une écologie entre nucléaire et social

À gauche, la majorité des candidats à l’élection présidentielle se soucient de l’avenir climatique français et mondial. Mais Fabien Roussel, lui, le fait à sa manière. Entre « apéroussel », nucléaire et jours heureux, le communiste conjugue décarbonation et préservation du pouvoir d’achat des ménages les plus modestes. Pour en savoir plus, Natura Sciences lui a soumis des questions ciblées sur son programme écologique.

Nicolas Dupont-Aignan interrogé sur son programme écologique et climatique

Nicolas Dupont-Aignant : Pour « une écologie de l’action et pas de la parole »

Nicolas Dupont-Aignan est plus connu pour ses positions souverainistes qu’écologiques. Pourtant, il a su construire un discours écologique étoffé. Nous l’avons interrogé à son QG de campagne à Paris sur la taxe carbone aux frontières de l’Europe, la neutralité carbone, l’Union européenne, la rénovation des bâtiments, la place de la voiture, l’éolienne, le nucléaire… Entretien.

clara egger RIC

Clara Egger : le RIC, un accélérateur de transition écologique « surpuissant »

Clara Egger, candidate d’Espoir RIC à l’élection présidentielle 2022, fonde sa campagne sur la mise en place du référendum d’initiative citoyenne (RIC) en France. Natura Sciences l’a rencontrée pour comprendre en quoi le RIC serait un outil « surpuissant » pour accélérer l’adaptation au changement climatique, la transition écologique et mieux prendre en compte l’avis des citoyennes et citoyens.

emmanuel macron

Le grand retour du nucléaire pour sortir des énergies fossiles?

Le président de la République, en déplacement à Belfort ce jeudi 10 février, a détaillé de grandes mesures en renversant sa stratégie énergétique des années précédentes. Natura Sciences résume les grandes lignes de son discours, entre le déploiement massif des énergies renouvelables et le grand retour du nucléaire. Une nouvelle qui en ravit certains, et en insurge d’autres.

Mécron réélection 2022?

Macron réélu en avril 2022 face à Marine Le Pen ?

Emmanuel Macron arriverait en tête du premier tour de l’élection présidentielle devant la candidate du RN Marine Le Pen, selon un sondage Harris Interactive pour Challenges paru ce lundi. Le président de la République qui n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature est crédité de 23% des intentions de vote (-1 point par rapport à la semaine précédente), devant Marine Le Pen (18%, en baisse de 2 points), devant Eric Zemmour et Valérie Pécresse (tous les deux à 14%).

Pierre Larrouturou : « J’en veux beaucoup à Emmanuel Macron »

Pierre Larrouturou est député européen depuis deux ans. Candidat à la Primaire populaire, il se confie sur ses espérances pour la gauche française. Actif dans la lutte contre le chômage et la précarité, il est également un fervent défenseur de la cause climatique. Il invite la gauche à se rassembler pour la prochaine présidentielle. Et il accuse Bruno Le Maire et Emmanuel Macron de freiner certaines démarches pour le climat. Entretien vidéo.

Hamilton Murao défend la lutte contre la déforestation du Brésil

Le Brésil réclame une indemnisation pour sa lutte contre la déforestation

Voulant user des « armes de la diplomatie », le vice-président du Brésil Hamilton Mourao espère obtenir une indemnisation pour la lutte du pays contre la déforestation. Ce dernier entend défendre les intérêts du pays en Amazonie lors de la COP26 qui s’ouvre dimanche à Glasgow. Pourtant, le gouvernement brésilien entretient une déforestation illégale depuis plusieurs années, chiffres à l’appui. 

artificialisation des sols Ile-de-France

Zéro artificialisation des sols agricoles : le défi de la région Île-de-France

Collectifs et agriculteurs locaux déplorent la consommation du foncier en Île de France, où la construction d’infrastructures l’emporterait sur la préservation des sols agricoles. La région adopte pourtant des stratégies pour parvenir à un objectif de zéro artificialisation nette, malgré les fortes pressions immobilières et économiques.

Les acteurs du reconditionnés devant le Sénat

Les acteurs du reconditionné contestent la redevance sur la copie privée

Le Sénat a examiné ce mercredi le projet de loi proposant une redevance privée sur les appareils reconditionnés. Cette initiative, portée par le gouvernement, vise à réduire l’empreinte environnementale du numérique. Elle revient à imposer une taxe sur la copie privée. Objet de débats depuis plusieurs mois, cette redevance est loin de plaire aux revendeurs de smartphone français. Rcube et Smirret, deux syndicats du numérique, ont organisé un rassemblement devant le Sénat.

Plan France 2030 : face au défi climatique, Macron mise sur l’innovation

Emmanuel Macron a présenté ce mardi 12 octobre à l’Élysée son plan d’investissement de 30 milliards d’euros dans les secteurs et technologies du futur. Il fait le pari d’un avion bas carbone à 2030, de la voiture électrique et hybride, de l’innovation, de petits réacteurs nucléaires modulaires, de l’hydrogène et de la robotisation de l’agriculture.

Paris face au réchauffement climatique

Surchauffe, inondations : Paris se prépare aux aléas climatiques

Le réchauffement climatique plus rapide que prévu. Dan Lert et Célia Blauel, adjoints à la Mairie de Paris, ont présenté les nouveaux résultats de l’étude « Paris face aux changements climatiques » ce mercredi 22 septembre. La municipalité met en place un plan d’action qui consiste à réaménager la capitale. Le but : anticiper les possibles dérèglements à venir.

Antonio Guterres alerte contre un réchauffement catastrophique

Climat : L’argent et les ambitions manquent à l’appel

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a évalué les engagements climatiques des 191 pays signataires de l’Accord de Paris. Il estime les actions climatiques insuffisantes et alerte sur un réchauffement « catastrophique » pour les prochaines décennies. En plus, 20 milliards de dollars manquent à l’appel pour atteindre l’objectif des 100 milliards. Antonio Guterres, secrétaire…

jour-depassement-terre-credit-ressources

« Jour du Dépassement » : à partir d’aujourd’hui, nous vivons sur Terre à crédit

Ce jeudi 29 juillet, l’humanité aura consommé son budget annuel de ressources biologiques planétaires. Ce fameux « Jour du Dépassement » est revenu à son niveau de 2019, après un recul en 2020 lié à la crise sanitaire. Cette date limite est calculée chaque année par l’ONG américaine Global Footprint Network. A cette occasion, elle dévoile une nouvelle initiative intitulée « 100 Jours de Possibilité ».

plan-climat-européen-décarbonation-transports-europe

L’Europe veut accélérer la décarbonation des transports avec son plan climat

Dans le cadre de son nouveau plan climat présenté le 14 juillet, la Commission européenne entend mettre l’accent sur la décarbonation des transports. Arrêt des ventes de véhicules essence et diesel à partir de 2035, taxe sur le kérosène pour les vols à l’intérieur de l’Union européenne… Des mesures ambitieuses critiquées par le secteur.

G7 engagements climat

G7 : des moyens trop mous et trop flous contre la crise climatique

Le premier sommet du G7 de Joe Biden s’est terminé dimanche sur des promesses d’agir ensemble, entre alliés, contre la pandémie et le réchauffement climatique, tout en défiant la Russie et la Chine. Cette rencontre de trois jours en Cornouailles (sud-ouest de l’Angleterre), la première en personne en presque deux ans, marquait le retour des contacts directs entre dirigeants du Royaume-Uni, États-Unis, France, Allemagne, Italie, Japon et Canada.